POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Des élites de la littérature mondiale pour les droits du peuple palestinien.




samedi 19 juin 2010
par Hugo Mastréo


C’est aux premières heures de l’occupation que l’apartheid a pris le pas sur la cohabitation pacifique des 2 peuples israélien et palestinien. Ce dernier par excellence a gardé une forte communauté chrétienne, et ce n’est pas uniquement la volonté actuelle de faire reconnaître l’Etat hébreu en nation juive qui démentit les origines des disparités.

Nous avons eu à soulever, sur notre modeste journal en ligne Populi-Scoop la question du droit international devant la piraterie et le terrorisme étatique israélien. Et nous continuons d’exposer, après le cinéma, une émission de télévision et enfin les artistes musiciens, l’évolution et les nouvelles situations que connaît ce conflit. Le domaine de la littérature mondiale renferme le plus houleux et critique débat à propos de la question palestinienne, autour surtout du Tribunal Russell sur la Palestine.

Vidéo présentation du tribunal


Ken Coates
envoyé par RussellTribunalPalestine. - L'info internationale vidéo.


Tribunal Russell pour la Palestine M.Stéphane HESSEL(SUISSE)
envoyé par edyes. - L'actualité du moment en vidéo.

Les hommes et les femmes de lettres, tous corps confondus (c’est-à-dire auteurs, éditeurs et critiques), de part leur chaire située au summum des arts, n’ont pas été favorables à la ségrégation et à l’expatriation du peuple palestinien. Derniers en date à avoir ouvertement manifesté leurs soutiens à la lutte des palestiniens, devenue sur la voie de la non-violence, Henning Menkel l’embarqué pour Gaza avec la Flottille de la Liberté et l’éditeur de l’organe de presse tageblatt qui a refusé de publier un article et a mis fin à la collaboration de son écrivain fétiche l’écrivain Robert Redeker menacé de mort par des islamistes.

Le premier est un Nobel de littérature suédois qui est devenu le précurseur de l’idée du boycottage des lecteurs en initiant l’interdiction de la traduction de ses romans à l’hébreu, et le second est plus significative car il concerne une apologie à la domination et à l’impunité dans le conflit du Proche-Orient. Redeker a publié ses notes de lectures de l’ouvrage un sujet sur l’ouvrage de Taguief qui a pour titre « La Nouvelle Propagande antijuive (édition : PUF) ».

Ces nouvelles de bonnes augures apprennent à aux sphères des critiques que la collusion entre une entité étatique et une confession religieuse comme un tonnerre dans le radieux ordre de guerre… Dans le chaos et le conflit, les humeurs mettent sur table les idéologies, même si le philosophe qui ne désire pas changer le monde, songe et agit pour l’entretien des violences comme des brasiers à fomenter des haines.

En diapo les auteurs connus pour leur soutien à la cause palestinienne.

L’honnêteté intellectuelle est pour une large part un ancrage dans la réalité, mais la confusion entre un joug israélien et islamisme palestinien ou arabe semble plus trancher dans les esprits. L’actualité justement a justement cette vocation de tranche. Selon l’auteur de l’ouvrage traité par Redeker, les gauches qui noyautent les doxas médiatiques alimentent l’antisionisme et sont favorables à l’islamisme palestinien. « … l’anti-israélisme et le propalestinisme, depuis les années 1990, se sont inscrits dans la doxa journalistique, reflétant le parti pris « antisioniste » partagé, avec plus ou moins de virulence, par toutes les gauches. »

Ces gauches n’ont-elles pas faites ainsi pour remettre à leur juste place les clivages raciaux aux USA et en Afrique du Sud ? L’histoire jugera, et de la littérature le débat de l’humanisme prend racine. Aujourd’hui la question palestinienne arrive dans les cœurs des combattants des droits des peuples et des libertés de part le monde, de surcroit elle leur donne cette inspiration aux littérateurs d’émettre un point de vue politique sur ce qu’ils considèrent d’injuste ! L’intellectuel armé de l’écrit a justement ce don de ce faire écouter…

Liste des écrivains connus mais la liste est plus longue :

1. Començons par José Saramago josé saramago,palestine,littérature,boycottage,tribunal Russel qui vient de rendre l’âme dernièrement, le 18 juin 2010 : écrivain et journaliste portugais lauréat du prix Nobel de littérature 1998. Il est mort le 18 juin 2010. Saramago fut membre du Parti communiste portugais depuis 1969. Il était athée. Il n’a jamais dissimulé sa défiance face à la construction européenne dont il a déploré les dérives libérales. Fortement engagé dans le mouvement altermondialiste, participant aux forums sociaux mondiaux et étant l’un des signataires du Manifeste de Porto Alegre. Il s’est également engagé dans la contestation de la version officielle des attentats du 11 septembre 2001. Il a de plus souvent dénoncé la politique du gouvernement israélien vis-à-vis de la Palestine. Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine.

2. Juan Ooytisolo Photobucket : opposé au franquisme. Son père a été emprisonné par les Républicains pendant la guerre d’Espagne et sa mère tuée par le premier raid franquiste en 1938.

3. François Maspero François Maspéro,traducteur,écrivain,éditeur,engagé,guerre d'Algérie : écrivain et traducteur français. Il a également été éditeur, libraire et directeur de revues. Il a suivi l’engagement de sa famille dans la Résistance. Son père, Henri Maspero, sinologue et professeur au Collège de France, est arrêté en 1944 et meurt au camp de concentration de Buchenwald. Il crée, en 1959, en pleine guerre d’Algérie, les Éditions Maspero, engagées à gauche.

4. Russels Banks Russels Banks,USA,Littérature : écrivain américain né le 28 mars 1940 dans leMassachusetts. La description du monde des petites gens croulant sous le poids d’une vie quotidienne dure et pauvre ou de la tragédie sont les particularités de sa littérature. Russell Banks est très actif politiquement, n’hésitant pas à critiquer ouvertement son gouvernement (il a pris position contre l’intervention en Irak et contre le Patriot Act). Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009.

5. Claire Messud Claire Messud,palestine,littértaure : de son père français d’origine (à partir ancien-français Algérie) a été nominé pour le PEN Faulkner Award /. Romancier Claire Messud a récemment participé au Festival palestinien de littérature en Cisjordanie, et elle vient de publier un magnifique essai de son expérience ici.

6. John Berger John Berger,littérature,le temps des cerises,palestine,angleterre  : est un écrivain engagé, romancier, auteur de nouvelles, peintre, critique d’art et scénariste britannique. Le Temps des Cerises, 2009. Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009.

7. Arundhati Roy écrivaine indoue,plaestine,littértaure : Sa vie de bohème est remarquable. Habitant une hutte couverte de tôle et gagnant sa subsistance en vendant des canettes de bière vides. Elle écrit Le Dieu des petits riens, qui lors de sa parution en 1997 devient un best-seller mondial (il obtient le Booker Prize). Arundhati Roy est aussi célèbre pour son activisme pacifiste. Son premier essai, intitulé The End of Imagination (La fin de l’imagination), était une réaction aux tests nucléaires.

8. Eduardo Galeano Eduardo Galeano,littérature,uruguay,palestine,censuré : écrivain et journaliste uruguayen, célèbre pour avoir écrit Les veines ouvertes de l’Amérique latine. Il est d’origine italienne, allemande et espagnole. À quatorze ans, il entre comme débutant au journal socialiste El Sol (es), où il brosse des caricatures d’hommes politiques tout en assurant la chronique des arts et du théâtre dont il devient rédacteur en chef en 1964 directeur. Il est censuré par le président Jorge Pacheco Areco. À vingt ans, il devient chef de rédaction au grand hebdomadaire Marcha et, en 1964, son directeur général à Montevideo. À la suite du coup d’État militaire de 1973, il est emprisonné avec des milliers d’autres opposants. Il a participé à des forums sociaux mondiaux de l’altermondialisme (2001… 2005), Les veines ouvertes de l’Amérique latine a été offert par le président vénézuélien Hugo Chávez au président américain Barack Obama à l’occasion du cinquième sommet des Amériques en avril 2009, propulsant les ventes de ce livre. Il fait partie des 19 personnalités qui ont proposé et signé le manifeste de Porto Alegre. Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine.