Accueil > International > Grands événements : Gigantisme de l’inattendu. > Comment est l’opinion publique mondiale envers le changement climatique (...)

Comment est l’opinion publique mondiale envers le changement climatique ?

Rapport d’enquête de scientifiques faite sur Meta et avec les inscrits de Facebook.

lundi 31 octobre 2022, par Gros Emile

Depuis que l’humain a appris à échanger avec son prochain, il distille des messages à travers ses propres réseaux qui sont variés au même titre que les significations que prend sa communication. Il élabore des avis ou discours informatifs d’une complexité sans cesse croissante. Notre ère a des publics divers qui ont leurs propres croyances, attitudes et valeurs sont préexistantes. Donc ils interprètent et construisent leurs propres avis qui les mobilisent pour se défendre et proclamer des programmes de vie.

La radicalité des militants écologistes est due plus à une prise de conscience que les appels et alertes, les leurs et ceux des scientifiques sous formes de thèses ou études, restent des lettres mortes. Cependant les accusations penchent que les actes extrêmes comme souiller des œuvres d’art dans les musées ou bien bloquer des routes et arrêter des projets économiques sont provoqués par la communication sur le scandaleux réchauffement climatique.

Dans la pollution, l’enfant n’a pas d’avenir, perd sa santé et sa planète.
28 septembre 2022

L’ONU désespère sur la crise climatique, déclarant qu’aucun projet crédible n’est suivi pour limiter l’augmentation de la température mondiale à 1,5°C. La conclusion en ce préambule de notre sujet est que si les promesses actuelles seront pleinement respectées, d’ici 2030 une augmentation sera d’environ 2,5°. Donc des conditions météorologiques extrêmes catastrophiques dans le monde entier, arrivent déjà...

L’opinion internationale envers la crise du climat n’est pas uniforme. Ce n’est pas un défaut, elle n’est pas unanime sur différents sujets. Un rapport de l’une des organisations spécialisées en la matière, se nomme « communication sur le changement climatique ». Il décrit les croyances, les attitudes, les préférences politiques et les comportements à ce sujet.

Rapport en anglais : opinion publique internationale sur le changement climatique.

A plusieurs reprises les jeunes, particulièrement, ont été aiguillonnés comme des militants qui alarment sur le réchauffement planétaire en se réfèrent aux scientifiques. Généralement depuis leurs publications, conférences et autres actions qu’ils touchent les idéalistes qui n’ont pas l’écho escompté dans les milieux politiques et plus largement au sein de la population.

La publication, en document joint, présente les résultats d’une enquête internationale, menée en partenariat avec « Data for Good à Meta ». C’est une investigation édifiante sur les connaissances, les croyances, les attitudes, les préférences politiques et comportements des utilisateurs de Facebook. Elle a recueilli les réponses de 108 946 utilisateurs du plus grand réseau social actifs chaque mois.

Le réchauffement climatique favorise plus qu’il atténue les maladies.
26 septembre 2022

Il y a 2 dimensions de la com sur le préjudice que subit la Terre. L’un profond est construit par nos différents expériences, modèles mentaux, appréhensions culturelles et valeurs citoyennes ainsi que visions sous-jacentes du monde. Alors que superficiellement, l’urgence est cette période pour éduquer, informer, avertir, persuader, mobiliser pour résoudre ce problème critique.

Le rapport interprète les croyances, les attitudes, les préférences politiques et les comportements en matière de changement climatique parmi les utilisateurs de Facebook dans 110 territoires et groupes géographiques. Ces 110 zones couvrent 192 pays. L’enquête a été menée en partenariat avec Data for Good at Meta du 25 mars au 14 avril 2022. Ses principales conclusions couvrent le Monde.

Le ministre de l’intérieur de France, Mr Darmarin, qualifie une manifestation contre une bâche d’eau de stockage d’eau pour l’agriculture intensive d’écoterrorisme. C’est pour nuire au militantisme opérationnel qui a poussé ce responsable politique à utiliser une terminologie qui n’a commis aucun attentat ou autre délit pouvant nuire à autrui. Cette dimension de qualifier un militantisme écologique en crime est nuisible à la planète et à l’environnement !

Aller dans les arènes, forums et réseaux d’une communication produisant, au sein de son système d’engagement, un appel hautement complexe et dynamique envers les individus, organisations et institutions, n’est une mince affaire. Contre le réchauffement climatique, les messages sont animés d’une connaissance des politiques et des cultures parfois très divergentes, allant toutes au même but de sauver la planète et ses occupants spécialement.

Les forêts sur les terres autochtones protégées sont en meilleure santé, selon les scientifiques.

Voir en ligne : Facebook et autres réseaux concernant le réchauffement climatique.

     

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?