Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > nationale, fait politique, une et première page, médias, actualité, pays, (...) > L’Algérie rejoint Afreximbank après 3 décennies de sa création.

L’Algérie rejoint Afreximbank après 3 décennies de sa création.

La malédiction des incompétents derrière une gouvernance tâtonnante.

samedi 2 juillet 2022, par Djamel Damien Boucheref

L’émergence économique de l’Algérie n’est pas encore acquise. Car les études qui montrent les secteurs vierges ou non occupés par les acteurs déjà actifs et performants, sont rares. Mais aussi les incompétents et corrompus bureaucrates ont entre leurs mains la gouvernance qui tourne-en-rond. Surtout qu’ils n’agissent pas avec dextérité. Ils causent l’arriération idoine à leur kleptocratie. Voilà un outil financier primordial que ce pays est le dernier, 52éme sur 55, à le rejoindre en ce 8 juin 2022.

L’intérêt de voir un pays dans son contexte, politique et économique notamment, est un tableau qui apporte des indications capitales pour mieux le comprendre, voire mieux le connaitre. La tardive adhésion de l’Algérie à « Afrexambank » nous apprend que ce retard injustifié a été un désavantage. Elle révèle la position de la 4ème grande économie d’Afrique revient à la plus vaste nation du continent. On peut entendre les ignorants dirigeants se placer 1ers...

Commerce intra-régional de marchandises de l’Afrique comparé à d’autres blocs régionaux

C’est parce que l’institution financière existe depuis 1993 et son non-négligeable rôle a été mis, des décennies durant, sous boisseau. Et que l’atermoiement, pour cette adhésion, mérite d’être expliqué, quand les économistes algériens, qui se prétendent (KHABIRS) experts ne disent absolument rien. Car l’impact de ce manquement, aux opérateurs économiques locaux, n’est pas soumis aux audits.

L’Afrique est, depuis 30 mai 2019, la plus vaste zone de libre-échange dans le Monde
31 mai 2019

Comment l’Algérie aspire à diversifier son économie, selon OBG ?
10 juin 2022

Donc ce n’est que le 8 juin 2022 que la République algérienne démocratique et populaire (Algérie) a rejoint cette Banque en tant qu’État membre. Alors imaginons donc les effets néfastes de cette temporisation. La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) a annoncé que cela porte le nombre de ses membres à 52 sur les 55 États de l’Union africaine qui n’ont pas, par le passé, hésité.

Nous avons publié des sujets, voie nos liens, sur l’AfCFTA (zone continentale de libre-échange), en insistant sur les opportunités communes pour l’émergence d’une zone en plein essor. En effet cet outil financier ouvre la voie à une coopération plus approfondie entre cette Banque, le gouvernement algérien, la Banque centrale algérienne et les importateurs et exportateurs du pays resté longtemps en marge.

Ce crée une plate-forme d’intervention au sein de l’AfCFTA d’Afreximbank qui est un guichet financier attendu avec impatience par bien nombreux partenaires au parfum de tels capacités de recouvrement monétaires des échanges. Ce qui est fructueux et permettra à l’Algérie de s’établir solidement comme un acteur important du commerce et des investissements intra-africains.

Zone de libre échange en Afrique, l’outil des distances étendues.
28 septembre 2020

ALERTE au méthane de Hassi R’Mel en Algérie.
2 juin 2022

Pour se faire une idée précise de cette institution, le nombre d’États membres d’Afreximbank est passé de 38 en 2015 à 51 en 2021. Et quand ce n’est qu’en 2022 que l’Algérie rejoint sa famille, les questions essentielles se posent ? Avec l’adhésion de l’Algérie, la Banque n’est plus qu’à 3 États d’atteindre une couverture continentale complète.

Une meilleure connaissance sur le pays maghrébin mérite d’être maintenant bien saisie. C’est la 9ème plus grande population africaine et la 4ème plus grande économie de ce continent auquel lorgnent les puissances du Monde. L’Algérie est également membre de l’Union africaine, de la Zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA) et de la Grande zone de commerce arabe, alors éligible mais attardé !

L’adhésion de l’Algérie à l’accord portant création d’Afreximbank a été officialisée le 8 juin 2022 par le décret présidentiel n° 22-212. La souscription du pays aux actions d’Afreximbank dans le cadre de son adhésion à l’institution a également été autorisée par le décret présidentiel n°22-222 du 14 juin 2022. L’Algérie devient actionnaire de classe A de la Banque et sera représentée par l’Algérien Ministère des finances.

Cet invraisemblable retard a des responsables. Comme l’absence des données algériennes dans d’autres et nombreuses institutions internationales, il y a une main qui cache les vérités. Nous avons, à maintes reprises, été confrontés à l’inexistence de datas sur plusieurs sujets d’économie, d’écologie et des droits humains auprès des banques et bases de données des entités d’études et d’observations...

De quoi se questionner pourquoi l’Algérie ne rejoint l’Afreximbank, la Banque africaine d’import-export, que dernièrement ? Alors les discours officiels galvaudent, depuis des décennies, l’après-pétrole et bien des démagogies insoutenables au regard de la vérité. Maintenant à qui s’adresser pour trouver des réponses quand la prédation est la hantise des citoyens bernés d’un nationalisme béat et populiste ?

Afreximbank Logo RGB.jpg
Par Afreximbank - In wikipedia

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invités à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.


Voir en ligne : Algérie

     

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?