POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.

Accueil > International > Les afghanes sous la terreur des Talibans au dogme de la misère.

Les afghanes sous la terreur des Talibans au dogme de la misère.

Des filles privées de liberté, d’école, d’art et de sport !

lundi 13 septembre 2021, par Azouz Benhocine

Souvent la résistance des femmes est plus significative que mille détours qui des combattants continuellement mobilisés mènent en vain. La vie des femmes sous le pouvoir des Talibans est la pire des barbaries de ce 21ème siècle. Et en plus instaurée au nom de l’islam que les musulmans se taisent à ne pas dénoncer. Quel dieu peut permettre que des femmes soient séparées des femmes, privées d’écoles et interdites de sport ? Mais il existe celui que l4arabie saoudite et les Américains ont préféré sur le progrès conduit par l’athéisme attribué aux communistes !

Le mal dans les sociétés musulmanes que les prédicateurs, considérés Fakihs (théologiens), dessinent et désignent par « vice et vertu » et même des savants quand l’ignorance est érigée en lumière, est de sous-considérer le sexe féminin. Faut-il se lamenter de ce qui se passe en Afghanistan ou en Iran, sans citer la terreur du code de la famille en Algérie ainsi que d’autres situations dans le Monde ?

Echec à la fabrique de la démocratie en Afghanistan.
26 août 2021

Les droits des femmes afghanes étaient protégés quand les communistes dirigeaient le pays. Mais les mosquées du Monde, l’Arabie Saoudite et les USA ont présumé que l’athéisme marxiste devrait être démantelé. Depuis la déconstruction de l’Afghanistan dont le secrétaire d’État Colin Powell a cité à Washington, le 19 novembre 2001 lors de l’invasion, les USA devraient assurer cette liberté.

C’est la plus longue guerre de l’histoire américaine s’est terminée le 15 août, lorsque les talibans ont pris Kaboul sans tirer une seule balle. La panique naturelle qui s’ensuivait est celle des filles qui seront privées de l’école et tant d’autres droits. Certaines ont brûlé leurs dossiers scolaires et se sont cachées, car les talibans interdiraient spécialement l’éducation des filles.

Maintenant Daesh, Khorasan et les talibans sont 3 groupuscules qui cohabitent à couteaux tirés en Afghanistan. Le dernier est au pouvoir et l’annonce de son gouvernement rend impossible la paix pour que les populations vivent sans être exposées aux violences. Mais tous ont pour diable commun la femme dont la condition est inhumaine en islamisme.

L’Afghanistan revient à l’avant 2001, fief du terrorisme islamiste.
11 juillet 2021

Les talibans montrent leurs vraies couleurs en concentrant leurs efforts non pas sur la lutte contre le désastre humanitaire venu de leur présence. Mais sur la suppression des femmes, après une déclaration de la commission culturelle. Ils mettent fin aux sports féminins et l’explication de son porte-parole est que l’islam ne permet pas aux femmes d’être vues en train de jouer du criquet.

Il ne se passe un jour, sous le nouveau régime des talibans, sans que des persécutions de femmes ne soient enregistrées à travers tout l’Afghanistan. La tentative du groupe, à la nébulosité impénétrable, de se démarquer de son obscurantiste réputation établie de son précédent règne des années 1990, est vaine. L’image tant désirée pour l’extérieur est difficilement infidèle à la réalité locale.

Les crimes se multiplient sous forme d’attaques commises par les Talibans s’accroissent. Le cas de policière tuée alors qu’elle est enceinte de 8 mois est frappant. Elles se cachent savent qu’elles sont recherchées. Certains reconnaissent que les Soviétiques ont interdit le mariage des enfants et ont accordé aux femmes le droit de choisir leurs partenaires. L’école était même obligatoire aux filles.

Le gouvernement taliban a annoncé qu’il allait permettre aux femmes d’étudier à l’université. Les strictes conditions vestimentaires du voile intégral. Et la séparation des hommes dans des classes est apparue avec un rideau lors des cours. Et déjà le nombre des femmes est limité. Alors que les familles qui veulent quitter le pays pour l’éducation sont nombreuses.

Les Talibans et l’ensemble des terroristes islamistes étaient des valets de l’islam Wahabite. Ce dernier s’en est pris au petit pays d’Asie avec l’aide des USA. Les-voilà les égorgeurs des filles en conflit avec leurs maîtres qui ont chassé les communistes d’Afghanistan. Et ils sont réoccupés par le conditionnement de l’existence des femmes. Les nouveaux maîtres de Kaboul sont d’abord des seigneurs de guerre ne cherchent pas à combattre la misère, ils la créent.


Voir en ligne : Afghanistan

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Articles les plus lus.
  1. Fetwa d’Ahbab Errassoul en Mauritanie contre Aminatou 2014-06-23 19:28:50 - 117938 visites
  2. Carte professionnelle aux artistes et auteurs algériens, un acquis social... 2015-02-16 23:42:03 - 35588 visites
  3. Wikileaks avertit sur 140 choses que les journalistes ne devraient pas dire à propos d’Assange 2019-01-09 19:58:33 - 33720 visites
  4. Guerre sans issue contre la Russie accusée d’avoir la main sur la Maison Blanche 2018-12-18 18:04:55 - 32736 visites
  5. Grève des enseignants algériens, l’incurie des sous-valeurs traditionnelles 2015-03-04 15:01:37 - 29824 visites
  6. Les USA quittent les instances de l’ONU pour les violations des droits de l’homme 2019-01-05 14:26:17 - 29753 visites
  7. MALI (Maroc) : Mouvement alternatif pour les libertés individuelles 2010-01-08 11:04:24 - 29125 visites
  8. Les horreurs scientifiques de la CIA, même Frankenstein n’avait pas tant imaginé 2018-12-12 12:52:26 - 27525 visites
  9. Gaza totalement clôturée, le but du bagne à ciel ouvert est atteint par les sionistes 2019-01-03 20:25:59 - 26902 visites
  10. Etats-Unis et France : plus de visiteurs du sondage sur présidentielle 2019 en Algérie 2019-01-03 16:28:55 - 26211 visites
Soutenir par un don