POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > écologie, planète, mer, sauvegarde, générations futures, avenir, verts, (...) > La grippe aviaire, du H5N8, 1ère transmission aux humains en (...)

La grippe aviaire, du H5N8, 1ère transmission aux humains en Russie.

L’OMS avertie, mais les points à savoir sur la souche annoncée.

dimanche 21 février 2021, par Hugo Mastréo

Des foyers de la souche H5N8, de grippe aviaire déjà connue, ont été signalés en Russie, en Europe, en Chine, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord dernièrement. Mais jusqu’à présent uniquement chez les volailles. Voilà qu’une première infection humaine est signalée en Russie, ce samedi 21 février 2021. D’autres souches de même type - H5N1, H7N9 et H9N2 - sont connues pour se propager à l’homme.

Les cas d’infection humaine au H5N8, une souche récente de la grippe aviaire, sont dus au contact direct avec des oiseaux malades. Le Vektor Institute de Sibérie a annoncé samedi qu’il commencerait à développer des tests humains et un vaccin contre le H5N8. Ce qui a été rapporté l’agence de presse RIA.

Une pandémie de grippe ravageuse, si elle est mondiale, éliminera d’abord les pauvres.
vendredi 20 septembre 2019

Le centre de recherche en virologie et biotechnologie de très haut rang "Vektor" sert au contrôle et à la prévention des maladies. Il se situe à Koltsovo, une ville qui a le statut de cité scientifique. Outre son travail de pointe, il produit des informations dans le but d’améliorer les décisions gouvernementales.

Les cas d’infection humaine au H5N8, une souche récente de la grippe aviaire, sont dus au contact des premiers cas humains trouvé en Russie avec des animaux volants infectés. Le point de jonction sont des surfaces contaminées par des excrétions d’oiseaux infectés : salive, sécrétions nasales ou excréments.

Peut-on suspecter d’autres malades dans le Monde sans que l’on aperçoive ? Oui ! Récemment, des échantillons de, ont été trouvés positifs pour la souche H5N8 en janvier derniers, notamment sur des corbeaux du district de Beed dans le Maharashtra, en Inde. La grande majorité des cas sont propagés par des oiseaux sauvages migrateurs. Et l’espèce où il a été détecté est sédentaire.

Les traits de la mutation du virus du COVID-19 confirmés.
samedi 26 septembre 2020

Connue depuis 2014, cette épidémie a infecté des volailles dans des fermes en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Pour bien faire bien la différencier de ce qui était mystérieux en fin d’année 2019 avec la COVID-19, elle a moins virulente à ce stade.

De cette nouvelle transmission, la Russie a alerté l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), avec déjà quelques étonnant détails. Les rapports des scientifiques du laboratoire russe Vektor disent que le matériel génétique du virus a été isolé. Et surprise il y travaillent depuis l’année dernière.

La souche est trouvée sur sept travailleurs d’une ferme avicole dans le sud de la Russie. C’est en décembre que l’épidémie a été enregistrée parmi les oiseaux. C’est en fait le premier cas de H5N8 sur des humains. La souche H5N8 n’est pas mortelle pour l’homme. Les sept ouvriers agricoles infectés vont bien, avec des symptômes modérés.

SRAS-CoV-2 frappe tous les organes, pas uniquement les poumons.
vendredi 24 juillet 2020

Il s’agit en biologie d’un sous-type du virus de la grippe A. Ce virus a ses particularités de provoquer des symptômes pseudo-grippaux, donc assez légers chez les sujets en bonne santé et sans comorbidité. Sa présence se limitait chez les oiseaux et les mammifères.

Avant que la Russie ne signale ces premiers cas de transmission humaine, le H5N8 était largement considéré comme limité aux oiseaux et aux volailles. Il n’avait été perçu sur des sujets humains ou autre bêtes. Il n’y avait pas encore de signe de transmission entre humains connus jusqu’à cette nouvelle situation.

Les conséquences économiques des épidémies de grippe aviaire poussent souvent les usines de volailles à tuer leurs oiseaux, afin d’empêcher la propagation du virus. Ce qui évite aux pays importateurs, notamment de Russie, aient à imposer des restrictions commerciales.

Les pays producteurs de volailles comestibles ont tendance à garder leurs volailles à l’intérieur ou à les protéger du contact avec la faune. La viande ou la volaille correctement cuites et les œufs durs sont considérés comme propres à la consommation humaine par le ministère de la pêche, de l’élevage et de la laiterie.

Selon l’OMS, il n’y a pas de transmission durable entre les humains. Mais les personnes sont généralement infectées par contact direct avec des animaux ou des environnements contaminés.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Grippe Aviaire & autres virus.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don