POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > International > Grands événements : Gigantisme de l’inattendu. > Rapport 2020 de "Transparency International" sur la corruption en (...)

Rapport 2020 de "Transparency International" sur la corruption en Afrique.

CONVENTION DE L’UNION AFRICAINE SUR LA PRÉVENTION ET LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

dimanche 7 février 2021, par N.E. Tatem

Au temps du COVID-19, la corruption est encore active, voire même qu’elle a une aubaine pour augmenter ses profits. Le continent africain est tellement exposé à ce phénomène qui se conjugue avec l’incompétence des encadreurs des rouages de l’Etat. Le tout est multiplié en l’absence de l’avancée démocratique des sociétés livrées au tribalisme et à la gabegie sans des citoyens organisés en société civile dynamique et éclairée...

44 des 55 Etats membres ont ratifié la convention de l’Union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption (AUCPCC), initiée depuis 2003. Mais très peu d’informations sont révélées sur ses effets et sur les conditions ou manières où elle est suivie et appliquée. Comme ce modeste article qui tient à rappeler son existence et de proposer les derniers rapports, une formulation au débat.

L’Afrique ne résout pas ses conflits régionaux, où est l’UA ?
17 janvier 2021

Un nouveau rapport, sur les activités de l’année 2020, de « Transparency International », en la matière donne un aperçu pour quelques pays africains. Ceux qui manquent dans ce travail sont aussi scrutés et ne sont pas épargnés de ce dommage où les responsables sont impliqués tant pour le commettre que le corriger. Ces autres nations apparaitront dans le prochain document.

Le continent souffre gravement de la prédation économique, ce qui réduit ses possibilités d’émergences économique et alimente l’instabilité qui est à la fois, source et cause de ce fléau de délinquance à col blanc. Alors que s’effondre la démocratie et se démobilise la société civile, sous l’effet de la répression qui la malmène, les crimes liés à la mauvaise gestion de la chose publique se multiplient en Afrique et dans la zone dite « MENA » (Afrique du nord et Moyen-Orient).

MISE EN ŒUVRE ET APPLICATION DE LA CONVENTION DE L’UNION AFRICAINE SUR LA PRÉVENTION ET LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION.
Les sections nationales en Côte d’Ivoire, en République démocratique du Congo, en Éthiopie, au Ghana, au Maroc, au Mozambique, au Nigeria, au Rwanda, en Afrique du Sud et en Tunisie ont contribué à ces travaux.

Le cadre législatif sur la liberté d’expression, d’association et d’information pour s’assurer que leurs médias et la société civile peuvent fonctionner sans ingérence et intimidation, n’est pas fiable en Afrique. En réalité les Etats comptent sur la répression pour calmer les populations offusquées des crimes économiques qu’est la corruption qui a plusieurs formes, modes et manœuvres pour exister.

Rapport très attendu sur la corruption en Afrique
jeudi 26 novembre 2015

Comme les perspectives régionales au Moyen-Orient et en Afrique du Nord restent sombres dans la lutte contre la corruption, les jeunes qui perçoivent leur avenir bouclé, s’inquiètent. D’abord ils manifestent, alors les décideurs qui ont peur de leurs multiples révoltes leur produisent des sectes religieuses barbares. Et ils trouvent tous les moyens pour créer des affaires publiques et pas un sous pour régler les problèmes des administrés.

L’ONG « Transparency International » a lancé dernièrement une alerte, par son dernier rapport, sur l’incapacité des institutions de combattre la corruption. Outre qu’il y a des ressources détournées et incontrôlées, le blanchiment d’argent facilite les crimes odieux qui nuisent à la vie de millions d’Africains à travers le continent. Nous avons publié récemment un article, nous insistons…

Lorsque les criminels gagnent de l’argent grâce à la vente d’armes, au braconnage ou à la corruption, ils doivent donner l’impression, en fabriquant des preuves comme déclarer des associés, que l’argent liquide est propre, avant de pouvoir l’utiliser. L’analyse de l’ONG montre que la corruption ne sape pas seulement le monde confronté à la crise sanitaire au COVID-19, mais contribue à une crise de la démocratie qui s’aggrave dans certains pays africains.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Afrique

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don