POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > nationale, fait politique, une et première page, médias, actualité, pays, (...) > Rapport Stora : catalogue du crime colonial de la France en Algérie.

Rapport Stora : catalogue du crime colonial de la France en Algérie.

Une pagination qui lit et lie la dimension mémorielle entre 2 peuples.

samedi 23 janvier 2021, par N.E. Tatem

Les faits historiques qui, après 132 années, se sont épilogués par 7 années de guerre violente qui ont obligé la France à déguerpir d’Algérie en 1962, s’apparentent maintenant, en 2021, à une mésentente aux échos peu variés. Ces derniers sont seulement deux. D’un côté on se plaint de ce que sont venus faire ces descendants de gaulois chez les berbères récalcitrants ? Et de l’autre, on croit toujours avoir été là-bas, après les turcs battus.

Une terre peu protégée, ouverte à tous vents, habitée d’une isolée population qui ne connaissait pas encore le train qui traversait les lointaines Amériques, telle était ce nord de l’Afrique ! Ces deux rives ont, chacune pour des positions de confrontation qui dure sans visée pour le lendemain, des susceptibilités où s’excitent les esprits à moult différences et un unique lien ligotant un même passé.

Mémoire à faire savoir aux collégiens algériens pour leur éviter le cafouillage identitaire.
mercredi 14 mai 2008

LES QUESTIONS MÉMORIELLES PORTANT SUR LA COLONISATION ET LA GUERRE D’ALGÉRIE
Le rapport de BENJAMIN STORA remis au président Macron.

Les effets de la guerre pour l’indépendance algérienne a laissé, côté sud de la méditerranée, une vaste et ébouriffante population composée des castes rentières. Elles s’accaparent, même une ligne sur le CV pour certaines personnes, des références et des avantages au détriment de leurs prochains et autres concitoyens.

Et ce qui passe en France, par ailleurs une nostalgie qui refuse d’être réglée par la consommation de la défaite, à cause de cette antériorité est plus excessive et condamnable. En Hexagone on ne sort pas d’avoir perdu « l’Algérie française ». La censure du sujet d’avoir été sur une terre sans le projet de la civiliser, mais pour prendre les richesses et brimer la population, est même dans les « Valeurs Actuelles ». Le récit de la discrimination est d’une époque peu récente…

Le président français Emmanuel Macron a exclu de présenter des excuses officielles pour les exactions en Algérie...

En Algérie, l’accaparement de richesses et des postes de travail par les commerçants de la mémoire, comme ceux de la langue arabe, ou bien berbère, et même de la religion, n’est plus à expliquer. Le phénomène du populisme est fascisant. Derrière chaque « constante nationale » un perpétuel cataclysme dans un pays livré à une gabegie fomentée par des incompétents et leurs serviles et corrompus bureaucrates.

19 mars en France : la mémoire interrompue !
dimanche 20 mars 2016

Les règnes fléchés sur l’exclusion de ceux qui n’utilisent pas, par honnêteté, la mémoire et ces segments servant à une identité devenue prédatrice et kleptocrate. Plusieurs épreuves, combats et batailles ont été portés et accomplis, lors des 132 années d’occupation, par le peuple algérien pour se débarrasser, en 1962, de la colonisation. Sont-elles l’œuvre répétée exclusivement de certains qui pénalisent les autres citoyens n’exposant pas vulgairement leur participation à la libération ?

En 2021, pas d’excuses officielles de la France pour la conquête qui était au Maghreb un vrai apartheid racial. Plusieurs guerres brutales ont broyé des générations d’individus afin de parer à tout indépendance du territoire où une population a vécu une inhumaine détresse à huis-clos. Les essais d’armes nucléaires qui sont un exemple d’horribles et secrètes expérimentations ont fait une destruction du sol et des êtres qui y vivent...

... Mais exhorte de mettre en place une "commission vérité".

Les Algériens qui demandent des excuses ne disent pas par quelle forme les proclamer ? Et selon quel traité ou bien opinion faut-il les exprimer ? Du moins ceux qui savent exactement avec quel langage et avec quelles actions ou procédures un Etat s’excuserait, pour un autre, pour le passé d’une atrocité indescriptible, qu’ils nous le disent ? Tant que nos articles ont des forums, il est possible ici de nous apprendre que ce besoin n’est pas forfaiture, mais bien un précis sans dogme.

Bouteflika dernier élu des usurpateurs de la mémoire
Samedi 19 avril 2014

Il est vrai que l’imprescriptible mémoire est inéluctablement engagée pour garder ce qui est indélébilement gravé dans les chaires. Elle a droit de conserver le segment sentimental des âmes qui partagent moult douleurs. Mais comment ouvrir de nouveaux chapitres, que les personnes comptent vivre de leur époque présente ? Celle qui se construit sur ce qui s’est passé il y a des décennies et même des siècles, certes, mais endettés les infidélités de la génération non-concernée.

Au lieu d’une improbable et indéfinie volonté de vouloir humilier le peuple français actuel, pour des crimes commis par ses ancêtres, n’est pas une reconnaissance du mal colonial. La France, pas la voix de Macron, participera à plusieurs « actes symboliques » visant à équilibrer la répartition de ce lourd fardeau. La criminalisation du colonialisme ne peut être qu’une indemnisation juridiquement établie, chose que les Algériens déçoivent à ne pas le dire aussi. Voire définir comment et quel tarif ?

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invités à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Algérie & France

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don