POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.

Accueil > International > Grands événements : Gigantisme de l’inattendu. > El-Zawahiri, disparu des radars, est donné pour décédé.

El-Zawahiri, disparu des radars, est donné pour décédé.

Loyauté aux affiliés locaux, telle AQMI et fanatiques isolés, priorité d’Al-Qaïda.

dimanche 22 novembre 2020, par Azouz Benhocine

Les activités d’Al-Qaïda ont ralenti, heureusement. Et aussi parce qu’elles sont réprimées. Les organisations de la violence religieuse ne font désormais que rarement des émules au sein de la jeunesse. D’ailleurs elles sont maintenant réservées aux franges des populations où l’ignorance est prédominante, contrairement au passé des campus. C’est aussi avec l’islamisme que la délinquance fait sa repentance, pour forcer la porte du paradis en y accédant par le fracas du suicide à la bombe. Mais le terrorisme islamiste en général est encore en plein expansion.

Ecouter l’article.

La disparition du chef d’Al-Qaïda, des radars de la surveillance, inquiète de ce qui peut advenir comme actions de son organisation. Contrairement à la coutume, les services de sécurité qui le traçaient depuis des années, se demandent comment il va et si la fragilité de sa santé lui été fatale ? Un message sur Twitter a réveillé ce désir de savoir à quoi est due sa disparition, serait mort de maladie ?

- Le N°2 d’Al-Qaïda éliminé en Afghanistan, trouvé avec des talibans.
28 octobre 2020

Car si on le donne pour décédé, d’une mort naturelle et parmi même les membres de sa famille qui serait cachée dans les fin-fonds du Pakistan, ou ailleurs dans un pays islamique, comme en Iran. Où le Mossad dit avoir éliminé un autre successeur du leader, qui a été abattu en direct sous le regard d’Obama, les recherches devaient s’estomper. Et son rôle de successeur de Benladen, qui coordonnerait des assailles qui devaient se rediriger ailleurs.

L’immense appareil antiterroriste américain, qui est aidé par services de renseignement de bien nombreux alliés dans le monde, n’a rien précisé à ce jour. Sont chassés au Pakistan, Syrie, Au Yémen et ailleurs, les dirigeants et les principaux membres d’Al-Qaida. Zawahri ait échappé à l’arrestation ou à la mort par drone, de nombreux autres dirigeants d’al-Qaida et de l’Etat islamique n’ont pu se prémunir.

L’islamo-terrorisme sème les haines et prodigue la menace qui sert à tous les délinquants, pour se réhabiliter dans la société, avec la piété. Daesh a réveillé davantage cette faiblesse. Y compris par la terreur, les fanatiques qui improvisent en levant l’index de la main vers le ciel lors des guerres civiles, n’auront pas de chefs. En l’absence de Daesh, Al-Qaïda revient en force, mais avec une plus subtile clandestinité.

Le dévoiement du Printemps Arabe, et bien sûr le Hirak en Algérie, par les islamistes n’est plus à expliquer. Du moins, ce rôle de destruction des mouvements révolutionnaires, sans les frères musulmans et les organisations criminelles, est un point d’interrogation sur le leadership de Zawahri. Donc quel genre de mouvement va-t-il léguer à son successeur, la nébuleuse ?

- L’Afghanistan vit le retour de la société civile face aux Talibans.
20 septembre 2020

Les disciples de la secte créée en Egypte (Frères Musulmans) s’associent aux révoltes des jeunesses arabes, mais ne font plus la « une » des journaux. Les fondements islamistes inspirent plus les volontaires pour des massacres que pour libérer les peuples des jougs et des dictatures. Et ce n’est qu’en s’accolant, tel le poisson parasite aux côtés du requin, aux mouvements populaires qu’ils continuent de rêver de charia.

De nouveaux champs de djihadisme sont maintenant ouverts en Afrique et en Asie. Ils émergent avec l’expansion de l’islam, quand les peuples adoptent cette religion. Le nouveau chef d’Al-Qaida, quelle que soit sa durée de vie, aura les mains pleines de la chaire à canon facilement manipulable pour massacrer.

Zawahri est un leader terroriste égyptien de longue date. Il était N°2 et a pris le contrôle d’Al-Qaida après que les Navy Seals ont tué Benladen en 2011. Les analystes du terrorisme notent que Zawahri a évité le piège d’essayer de construire un État, comme Daech.
Ce qui a évité la destruction de son organisation par principalement les peuples et gouvernement locaux qui résistent et sont souvent aidés par des armées étrangères américaine et russe.

Zawahiri a préservé des relations avec de nombreux affiliés clés à travers le monde, comme la secte des frères musulmans et les régimes avec lesquels il a des relations secrètes. C’est pour garder le flambeau, dévoué et fou du jihad mondial, bien animé. Et son but est que sa nébuleuse soit moins régionale que les autres organisations…

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Notre dossier Al-Qaïda ou Al-Qaeda

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don