POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > nationale, fait politique, une et première page, médias, actualité, pays, (...) > Sur le terrain, les données favorables au dialogue des inter-Libyens.

Sur le terrain, les données favorables au dialogue des inter-Libyens.

Nouveaux pourparlers en Tunisie dans un optimisme prudent.

mardi 10 novembre 2020, par N.E. Tatem

L’esprit de compromis commence à se dessiner entre les belligérants de Libye. Un second round des pourparlers débutés en Suisse, sous le pilotage de l’ONU. Avec la nouvelle missionnaire qui a remplacé le libanais Salamé, un cessez-le-feu a été instauré et la diplomatie continue en Tunisie. Cette notion d’arrangement semble prête, car les parties concernées font des concessions.

Ecouter l’article.

Il est intéressant pour nos lecteurs de distinguer par la description de l’échiquier en place en Libye depuis la chute du despote feu Maâmar Kadhafi. Voilà le paysage politique dans un pays profondément déchiré : Des groupes armés sèment la division. Donc deux administrations farouchement opposées.

- D’une part le gouvernement d’accord national (GNA) reconnu par l’ONU basé dans la capitale Tripoli et aidé par la Turquie sur affinité islamiste.

- Et d’autre part une administration rivale à l’est, soutenue par les membres du derniers parlement élu et conduite le commandant militaire Khalifa Haftar.

- Les milices en Libye refusent la paix, en récusant leur dissolution.
30 octobre 2020

En effet les progrès sur le terrain augurent à plus de confiance, ce qui est accompagné par une trêve visible des affrontements militaires. Le processus comprend plusieurs volets, qui conduiront également des négociations militaires et économiques. Il vise à unifier le pays sous un seul exécutif et à ouvrir la voie à des élections nationales. L’objectif est des élections trancheront par le choix démocratique des citoyens.

Ainsi que la reprise des vols intérieurs vers le sud du pays et la montée en flèche de la production pétrolière à environ un million de barils par jour, sont des signes probants à la réconciliation. Le but de ce dialogue est de lancer un exécutif gouvernemental unifié et à organiser des élections. « C’est une opportunité unique », a déclaré l’envoyée intérimaire de l’ONU en Libye, Stephanie Williams, aux journalistes à Tunis. « Il y a eu des progrès significatifs sur le terrain. »

Les 75 personnes participent au dialogue à Gammarth, près de la capitale Tunis. Elles ont été sélectionnées par l’ONU pour représenter la composition politique, militaire et sociale du pays. Elles sont tenues à la condition, qu’ils renonceraient à toute prétention de participer à l’exécutif résultant des discussions. Si la paix sera établie, le pays devra faire face à une crise financière sombre et à la pandémie de coronavirus.

Les prospections, enquêtes et études sur les milices libyennes qui sèment le désordre depuis 2011, ils s’avèrent qu’elles se composent d’anciens militaires, voire elles sont commandées par des seigneurs de guerre. Ils dirigent des civils généralement jeunes, mais souvent des aventuriers aspirants à s’enrichir. Nombreux délinquants inaptes à vivre d’activités professionnelles, les ont rejointes.

- L’accord de paix, pour la Libye, est fragile à cause des ingérences.
24 octobre 2020

Certains de ses factions vivent au dépend même des membres du gouvernement Saraj. Et même directement, sous le contrôle du ministère libyen de la Défense et d’autres personnalités du sérail. Ces groupes armés aux allégeances changeantes, sont le problème de l’insécurité car leurs membres font aussi de la politique qui fait les discordes.

Ils ont adhéré à la condition qu’ils renonceraient à toute prétention de participer à l’exécutif résultant, qui devra faire face à une crise financière sombre et à la pandémie de coronavirus. Le COVID-19 a tué plus de 900 personnes en Libye et a gravement mis à rude épreuve les services de santé en difficulté du pays.

Ouvert ce lundi 9 novembre 2020, le dialogue entre les factions en conflit en Libye est dirigé par la MANUL. Il fait suite à des semaines de calme relatif, après le cessez-le-feu signé en Suisse sous l’égide de l’ONU. La prudence et la modération président les pourparlers.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Notre dossier Libye

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don