POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.  ICI Vérifions les infos.

Accueil > Sports / Santé > Dans les chimiothérapies des cancers, le venin des abeilles soigne (...)

Dans les chimiothérapies des cancers, le venin des abeilles soigne rapidement.

Efficace dans le cancer du sein et divers résultats encourageants chez la souris...

mardi 29 septembre 2020, par Rebel Kazimir

Pour avancer dans leur recherche, les scientifiques qui désignent l’efficacité du venin des abeilles, disent, pour dans un 1er temps pour le cancer du sein, qu’il convient de maîtriser, à l’avenir, le dosage. Ils ont formellement insisté sur la méthode optimale d’administration de la « mélittine ». Car, comme tout autre produit, les toxicités et les doses maximales tolérées déterminent les prescriptions.

Ecouter l’article.

C’est en 1950 qu’une 1ère publication scientifique a été vue sur le venin de l’abeille. Le rapport en question sur ses effets disait qu’il réduisait la croissance des tumeurs chez les plantes. Puis ces dernières années l’intérêt s’est considérablement accru, pour les traitements des différents cancers. Le résultat est bon chez la souris, ce qui est très souvent applicable à l’homme.

- Une IA (Intelligence Artificielle) de google améliore la lecture de prospection du cancer des poumons.
22 mai 2019

Les entomologistes s’accordent autour du chiffre de 20 000 espèces d’abeilles dans le Monde. Plusieurs études sont consacrées aux enzymes contenues dans leur venin dont la composition chimique généralement se rapproche pour tout cet ordre ou famille d’insecte. Le venin des bourdons est différent et n’a aucune efficacité selon les mêmes chercheurs.

Relativement rare, parce que relevant d’un insecte qui est petit pour ne pas dire minuscule car c’est l’abeille, la « mélittine » est efficace pour la destruction rapide des cellules cancéreuses. Il s’agit du venin d’abeille qui existe et disponible partout. Et s’il n’est pas rare, mais petit, il a aussi la particularité d’être concentré.

La bonne nouvelle que des chercheurs enthousiasmés ont exprimée, pour les résultats préliminaires de leurs travaux qui attendent sous peu d’être confirmés, est que ce produit fréquent peut offrir des options de traitement rentables. D’autant qu’il est accessible pour les populations socio-économiques défavorisées de toutes les régions du monde.

Ils ont conclu, selon leurs propos, rapportés par la revue « Nature », dans sa rubrique oncologie, que nous tenons à citer leur traduction en français ainsi : «  … pourraient être mis à profit pour aider au développement de nouvelles modalités thérapeutiques pour de nombreux types de cancer associés à une résistance fréquente aux médicaments et à un mauvais pronostic ».

- La complexité du gène, faisant la synthèse des protéines, rythmée par le hasard...
dimanche 16 juin 2019

Leur constat principal exposé par un membre de l’équipe est que la « mélittine » peut être utilisée avec de petites molécules ou des chimiothérapies, comme le « docétaxel », pour traiter des types très agressifs de cancer du sein. « Cette combinaison des 2 produits a été extrêmement efficace pour réduire la croissance tumorale chez la souris… », a été dit déclaré.

Ce qui est commun et même classique dans de telles avancées scientifiques, c’est que découvert s’est établie. Le venin d’abeille est particulièrement efficace en association, comme dans une chimiothérapie. Bien que les chercheurs, demandent préalablement qu’une étude plus approfondie vienne justifier ce qu’ils ont discerné. Ils notent que cette étude concernant le traitement, qui utilise le venin naturel de l’abeille, des cancers courants et invasifs s’avère très prometteuse.

L’étude note que la « mélittine » peut détruire complètement les membranes des cellules cancéreuses en 60 minutes, ce qui est recherché, la pénétration des lésions cancéreuses, lors des soins, afin d’y introduire des apports pour des réparations. La démonstration est probante sur le cancer du sein.

Les abeilles ont depuis la nuit des temps fourni aux humains des moyens et ingrédients vitaux pour la survie des humains. La pollinisation des fruits et légumes en est l’illustration primordiale dans l’économie agricole. Alors que le miel a toujours été reconnu pour ses propriétés médicinales et antibiotiques. Donc l’aide des abeilles domestiques vient sûrement de faire un appréciable pas en avant.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Nos articles scientifiques, sur recherche et étude...

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don