POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.  ICI Vérifions les infos.

Accueil > International > La cause palestinienne recule lors du vote présidentiel aux USA.

La cause palestinienne recule lors du vote présidentiel aux USA.

Les victoires d’Israël réalisent ces normalisations avec des Arabes.

samedi 12 septembre 2020, par Azouz Benhocine

La notion de trahison de la cause palestinienne, dans le monde arabe, n’est plus liée à une unité de vision. La pseudo « la Ligue arabe » refuse de faire toute annonce sur les nouvelles de normalisation entre les petites principautés du Moyen-Orient et Israël. Déjà ce mutisme sur le plan global reflète la précarité de cette fausse unité arabe où les complots et les confrontations ont été de tous les temps incessants.

Ecouter l’article.

Mais aussi les Palestiniens sont divisés organisations rivales, d’un côté le Hamas et le Djihad islamique puis l’autre ce qui reste du Fat’h autour de Mahmoud Abbès. Ni consultés, les Palestiniens encore attachés à l’OLP voient les derniers revirements, de pays pseudos frères, comme une trahison.

- Encore un accord de paix EAU & Israël met à nue l’unité arabe.
18 août 2020

Il n’est pas difficile de qualifier l’accord, EAU-Israël, qui offre une victoire clé en politique étrangère à Trump. Alors qu’il cherchait à être réélu, le Moyen-Orient en réelle mutation est aussi peu compris avec les richissimes puissances de la région houleuse. Les préoccupations partagées envers l’ennemi commun de l’Iran, surgit avec un dépassent le soutien arabe traditionnel aux Palestiniens.

Trump se réjouit alors qu’un député norvégien de droite le propose pour le prix Nobel de la paix. Les relations diplomatiques entre Israël et les Émirats Arabes Unis puis Bahreïn se normalisent après bien sûr l’Egypte et la Jordanie qui date de plusieurs années déjà. Beaucoup d’observateurs percevaient cette contagion où les pays généralement hostiles à L’Etat hébreu changent de vision.

Mardi, le 15 septembre ; une cérémonie de signature serait organisée à la Maison Blanche, en présence de délégations de haut niveau des deux et même pays, dont le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le ministre émirati des Affaires étrangères Sheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, sont déjà annoncés.

Comme les Émirats arabes unis, Bahreïn n’a jamais mené de guerre contre Israël et ne partage pas de frontière avec lui. Mais Bahreïn, comme la plupart des pays arabes, a longtemps rejeté les relations diplomatiques avec Israël. Ce qui était conditionné par un accord de paix établissant un État palestinien sur des terres occupées par Israël en 1967.

Document de Reuters

- Les Emirats Arabes Unis envoient "Amel" autour de la planète Mars.
22 juillet 2020
- Bahreïn : LA COURSE DU ROI DE "F1" OFFUSQUE LES EXCLUS.
samedi 21 avril 2012

La seconde principauté, contrairement à l’EAU, a une population majoritairement chiite. Alors que les vraies victoires sont américaines et israéliennes, notamment pour les dirigeants actuels, tant à Washington qu’à Tel-Aviv. Les observateurs voient venir sur la même voie l’Arabie Saoudite et Oman. Mais à ce stade il y a ces spéculations qui peuvent rapidement se réaliser.

Les derniers accords préliminaires de ces 2 monarchies arabes, mentionnent conjointement d’une manière très superficielle. Même s’ils affirment que les parties poursuivraient leurs efforts « pour parvenir à une résolution juste, globale et durable du conflit israélo-palestinien. Pour permettre au peuple palestinien de réaliser son destin. », rien n’augure une prise en compte d’une « vieille » exigence.

Quand le 13 août, par le président Trump affirmait que les Émirats arabes unis et Israël avaient convenu d’établir des relations diplomatiques complètes, il n’avait pas été pris au sérieux. A ce jour encore, le compromis est considéré une frivole hérésie. Même en citant de mettre fin à l’annexion israélienne des terres occupées recherchée par les Palestiniens pour leur avenir, rien n’augure de sa solvabilité.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Notre dossier Israël - Palestinien

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don