POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.  ICI Vérifions les infos.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > nationale, fait politique, une et première page, médias, actualité, pays, (...) > Flux d’Internet ralenti en Algérie, aucune Startup n’a de réponse.

Flux d’Internet ralenti en Algérie, aucune Startup n’a de réponse.

Les réseaux perturbés du retard qui asphyxie toute une nation.

lundi 24 août 2020, par N.E. Tatem

Plongée dans les méandres saumâtres des élites qui ont retardé son émergence, l’Algérie est encore sous l’emprise de la redoutable « famille » qui se dit révolutionnaire. Cette dernière est un impressionnant mafieux gang de bureaucrates, sécurisé par le bardage des militaires. L’armée est chargée de garantir la sécurité face un terrorisme endémique, prôné par les reliquats de charlatans officiant en clients d’une chaîne TV, El-Maghribiya. Un canal médiatique financièrement soutenue par le Qatar et tous les pourvoyeurs d’une identité animée par les haines.

Ecouter l’article.

Aux militaires qui participent au pourrissement, des postes dans les institutions sont assurés à leurs descendants, amis et réseaux. Ainsi que des biens communs leurs sont attribués par ceux qui gardent les rouages étatiques, des wilayas et des autres services opérationnels. Sous une coupe asphyxiante de faux dévots manipulant continuellement la religion, se rencontre les rentiers qui se disent héritiers naturels de la casse du destin.

- Une connexion Internet de bonne qualité favorise la réduction du chômage.
10 juin 2019

Cette « Camorra » a donné des chefs de gouvernements, des ministres et des fonctionnaires actuellement sous les verrous. Alors que le pays, envié pour ses formidables ressources, est victime d’un chantage par la menace de la déstabilisation. Outre les saletés atteignant maladivement l’environnement, les services institutionnels sont livrés à la gabegie. Une récente panne d’Internet n’a pu être identifiée, qui est des malheurs duquel personne n’est responsable. Alors que la censure et les persécutions des voix libres frappent ceux qui tentent de relever la tête, pour la dépêtrer des marécages de la « médiocratie ».

La démagogie qui sévit en Algérie s’apparente à un populisme béat. Mais elle est invasive au niveau des médias, où quasiment l’éthique d’une pseudo-partialité est devenue de l’indifférence, reprenant mot-à-mot les communiqués gâtant l’opinion du manque de compréhension. Même la modique objectivité est partout égarée, alors l’incompétente bureaucratie n’est innocentée de la corruption.
Des prestataires peu rassurants et incompétents, sans cybersécurité et avec lenteur.
Signalée par NetBlocks, les datas du réseau montrent une baisse significative de la connectivité d’Internet. Toute l’Algérie, à partir de mercredi soir, a vu sa toile du Web livrée à un indéchiffrable enlisement. Alors que le fort impact pour la société de télécommunications d’État Algérie Télécom, quand ses utilisateurs signalent, insatisfaits, un service dégradé. Le dégât est survenu peu de temps après le déploiement de nouveaux plans de tarification plafonnés. Mais l’incident, encore en cours dans certains secteurs et régions, est trop négatif.

Ce ralentissement d’Internet dans ce pays d’Afrique du nord où les startups émergentes se trouvent désarmées devant un aléa que même les explications de la baisse du débit sont restées inaudibles et sans réponses pour ceux qui en font usage. Depuis le 19 août, jour où le principal distributeur du signal câblé a présenté une réduction des tarifs, comme s’il savait le mécontentement qui devait être provoqué.

Finalement, dans le conseil du gouvernement du 23 août, après 4 jours de perturbations, le chef de l’Etat en a parlé de cette lenteur de la bande passante, sans savoir exactement où en est le tracas. Ailleurs dans le Monde, 21 du mois, des ingénieurs établissent un nouveau record mondial de vitesse Internet par une équipe d’ingénieurs de l’University College London.

- Les Algériens seront soulagés, de la lenteur d’Internet, avant la fin de l’année 2018
29 avril 2018

Alors qu’ailleurs on accède aux hautes performances dans ce domaine. En collaboration avec deux sociétés, Xtera et KDDI Research, un collectif de recherche en haute technologie, dirigée par le Dr Lidia Galdino (Génie électronique et électrique de l’UCL), a atteint un taux de transmission de données de 178 térabits par seconde (178000000 mégabits par seconde). Cette vitesse est estimée capable de télécharger toute la bibliothèque Netflix en moins d’une seconde.

Une mise à jour, des données du réseau, effectuée en temps réel pour 13 pays qui montrent une perturbation continue de leur Internet. Ce qui impacte significativement à l’échelle nationale en Algérie les utilisateurs, notamment les petites entités économiques, les Startups. Ce que corroborent plusieurs rapports d’observateurs, constatant un service lent ou inutilisable depuis mercredi, 19 août.

Les dirigeants font croire qu’ils maîtrisent toute la gouvernance, voilà une situation qui leur échappe entièrement. La feuille de route de Tebboune est des plus obscures et des moins assurées. Car les perspectives du pays deviennent de plus en graves et sans vraiment de ressources, après avoir épuisé toutes les richesses et celles qui restent, y compris l’agriculture et les énergies fossiles du pétrole, sont dévalorisées sur le marché mondial.

Les réactions justifiant la confiance que la population doit à leurs dirigeants, scandées par plusieurs hauts responsables, par rapport à plusieurs questions et des technologies de pointe, sont négative. Le drame est que l’attitude répressive indique que seulement le contraire, comme pour cette inexplicable demie panne d’Internet, montre l’incompétence des responsables désarmés de réponses.

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invités à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Notre dossier : Web - Internet

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don