POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques

Accueil > Nations & sociétés > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > mouvement social, monde, revendications, actions, politique, syndicat, (...) > Le Hirak en Algérie repousse tout dialogue avec Tebboune.

Le Hirak en Algérie repousse tout dialogue avec Tebboune.

La consigne est dans le projet initial, qui parlera trahira !

mercredi 18 décembre 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf

Ecouter l’article.

Ce que ignorent les Algériens des conséquences de l’élection du 12 décembre 2019, qui comble les vassales castes de l’anciens régime, est plus que choquant. La presse internationale rapporte qu’une femme a divorcé de son mari parce qu’il a été voté. D’autres drames et des violences, comme la répression qui a frappé en Kabylie, le jour même. Elle a laissé des dizaines de blessés dont nombreux éborgnés et d’autres handicapés. L’évolution de la protestation augure la haine, car la désinformation est hostile au peuple qui ne recule pas.

Vaste débat au sein du Hirak en Algérie. De l’intérieur du mouvement social qui s’est déclenché avec la préconisation, par le gang des bureaucrates d’un 5ème mandat au grand malade Bouteflika, foisonnent les tribunes sur l’orientation d’avenir. Ils balbutient pour quêter un ordre du jour qui n’a pas été préalablement tracé. L’avènement de l’ère Tebboune atténue la voix militaire, alors l’écoute des désobéissants s’impose.

- L’imperceptible stratégie du Hirak en Algérie ?
16 décembre 2019

D’abord, mardi 17 décembre, les étudiants fer de lance du Hirak, se sont rassemblés par milliers dans la capitale pour signifier qu’ils dénient la reconnaissance au président nouvellement élu. Ils sont soutenus par des enseignants et d’autres manifestants, pour rejeter l’offre de dialogue. Le mouvement de protestation vieux de plusieurs mois va durer.

La discussion endogène aux cercles impénétrables des citoyens, de ce vaste pays, dégoûtés de la bureaucratie et du paternalisme des anciens de la libération, soulève la cruciale question de l’organique. La mobilisation profonde dans la société n’est un aléatoire ou nébuleux attroupement, du fait de ses caractéristiques paisibles et éclairés de moult leçons ayant fondé la maturité d’un projet inspiré de seconde république.

Aucune confiance dans le nouveau président, élu avec les trucages expliqués dans cette vidéo.

La fabuleuse spontanéité de l’Algérien est remémorée par le Hirak, évitant les menaces et l’anarchie. Plus vérifiée dans la création artistique, dont le musical poème aux rythmes devenus universels de Dahmane El-Harachie, « Ya rayeh » (Le partant) rappelant les « Harag », glorifiant la sincérité, la franchise est réincarnée dans le verbe de la révolte juvénile de 2019. Plus ça dure, plus se raffermit la lutte et s’aiguisent les méthodes.

Alors que les garanties ne sont pas faites pour des profils qui se sont autoproclamés représentants de la foule militante, l’appel du nouveau raïs est un sujet douteux. Sans l’aval de la base de jeunes adultes aspirant à changer leur pays et nettoyer son élite des maussades décideurs, peu des personnalités mises au-devant d’une manière clanique ont pu gagner leur mandat de la masse indifférente et emportée de romantisme.

- Les Algériens choqués des violences policières à Oran...
15 décembre 2019

Les partis politiques, y compris ceux qui sont sortis de la clandestinité, ont souffert des pléiades d’opportunistes, d’aventuriers et de grands manipulateurs illégitimes. Soigneusement aussi les moralisateurs excluent les émigrés vivants à l’étranger et avec de fausses accusations les plus dynamiques. De même que la censure dressée pour arrêter les créateurs a été activée.

Avec ça le Hirak demeure répandu et sans structures pour être charpenté en cellules, ni responsables pour être encadré et ni une tête charismatique pour être chapeauté comme une chapelle figeant sa dynamique. L’ossature du Hirak est de toute autre nature humaine, insoumise et émeutière. Elle a le serment de défaire les inégalité égalités, de renouer avec l’authentique identité et reconquérir les espoirs perdus.

La #RDN (Révolution Démocratique Nationale) est son support pour réitérer que la communauté nationale divorce avec les faux dévots. Les innovateurs qui le mènent ne sont pas d’indifférents protestataires. Ils sont déchaînés contre les voraces et corrompus qui ont exclus en dehors du pays les meilleurs enfants d’Algérie.

Des slogans « Main étrangère », « oueled frança » et « donneurs de leçons à distance » n’ont aucune neutralité. Mais ils ne font pas l’épais nuage qui empêche de voir les détails du parcours suivi depuis l’indépendance. Les responsables impliqués dans la déroute empruntée depuis 1962, sont ceux qui ont enfanté Tebboune. Lui, il augure le retour à la bureaucratie aux sentiments compromis dans tous les échecs.

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invités à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.


Voir en ligne : Notre dossier ALGÉRIE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don