POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Au Canada, les lois 9 et 21 pour préserver des valeurs dites menacées par le remplacement



Le rejet des musulmans en Occident à son paroxysme, lors d’une vague des pouvoirs à droite


mardi 6 août 2019
par Rebel Kazimir


Sur fond de nouvelles violences et de prépondérance des discours des suprématistes blancs, des pays ouverts pour l’accueil de nouveaux habitants, comme le Canada, tentent de réguler les conflits religieux et culturels. Alors que chez d’autres, ayant besoin de main-d’œuvre, comme la Pologne qui a elle-même quelques 5 millions d’âmes à l’étranger, on est très sélectif envers les nouveaux arrivants. Est-ce un problème international ou une particularité des nationalismes ?

Voir en ligne : Notre dossier : Canada

Votée par le parlement provincial du Québec (Canada) le 16 juin 2019, la loi dite « n°21 » sur la laïcité de l’État. Elle interdit aux fonctionnaires d’avoir le visage dissimulé dans l’exercice de leurs fonctions. Et elle crée des remous qui ont commencé dès qu’elle était projet et continuent même après son adoption.

Les autorités se sont attelées à l’application des nouvelles règles notamment en matière de respect de la nouvelle règle d’accoutrement dans les administrations publiques. Levée de boucliers chez particulièrement les musulmans. Un climat délétère depuis. Un crucifix était accroché au-dessus du siège du président de l’Assemblée nationale depuis 1936. Il fut retiré le 9 juillet 2019.

- Des policiers des USA et des personnalités en Europe ouvertement islamophobes 6 juillet 2019

De même qu’une autre législation « n°9 », restreignant le regroupement familial dont bénéficiaient l’émigration déjà installée, a été votée le 4 juin, dans le même climat de : "pour et contre…" Ceux qui tiennent à ce texte, ne manquent pas d’arguments. Ils disent que cette adoption de la loi répond judicieusement aux besoins du marché du travail et suscite une intégration réussie des personnes immigrantes.

Ces promulgations de textes ayant trait à la gestion du multiculturalisme et de la diversité communautaire, génèrent des faits divers qui sont gardés sous silence. Y compris, le premier ministre libéral canadien, Justin Trudeau, a émis timidement son opposition verbale, à la plus récente, avec une manière, on ne peut plus pudique et claire, pour l’accepter.

Faut-il démontrer que la hausse drastique des dépenses militaires de l’alliance occidentale et atlantiste, à laquelle le Canada apporte sa présence, est de nature qui n’étonne pas. Derrière Washington, les guerres et le pillage des peuples ainsi que le maintien des crises au Moyen-Orient sous prétexte de lutte contre le terrorisme après le communisme, les politiques contre les réfugiés et les immigrants se généralisent.

Il est surtout constaté que l’ostentation des signes religieux, comme dans nombreuses régions du Monde, cause une distinction entre les groupes de populations qui ouvre la possibilité à la confrontation. Les autochtones ressentent, comme par psychose, que les personnes venant de l’étranger cherchent à les dominer à les remplacer dans l’économie, les responsabilité politiques et les autres activités.

Les crimes et les incidents haineux sont en hausse dans tout le Canada, notamment ceux qui visent les personnes d’origine arabe et de confession musulmane. Même s’ils demeurent un infime pourcentage de tous les crimes commis, plusieurs rapports de statistiques, de ces dernières années, dressés à partir de faits de ce vaste pays nord-américain dans confirment la recrudescence de ces comportements de citoyens dits "blancs".

- Dans nos contenus, des articles sur une sportive et d’autres sujets du Canada. Bélanger et Vaculik aux sommets des nationaux lundi 9 juin 2008

Depuis des années des analyses suggèrent les changements de paradigmes avec l’arrivée de nouvelles populations influence négativement les populations déjà installées et devenues autochtones. Ce qui a été rejeté, depuis plus de dix ans. Mais la nécessité de débats sur les accommodements raisonnables, selon les valeurs et comportements des autres cultures venant avec de nouveaux citoyens.

Ce qui consiste à défendre les « valeurs québécoises » se fera avec ou contre les cultures étrangères venues de l’immigration ? Cette question politique qui devient à gauche prolétarienne, avec la division des travailleurs selon des critères culturels. Et la dissipation à droite du racisme, avec le même argument de l’invasion et des idées de remplacement de population avec la préservation de la civilisation chrétienne...

Le gouvernement américain de Donald Trump, dénonce comme criminels les réfugiés d’Amérique latine. Selon même le discours officiel du locataire de la Maison Blanche, sur le sol américain sont organisés des rafles d’immigrants dignes de la Gestapo prenant en chasse communistes, gitans et juifs. Les gens qui cherchent à fuir la misère causée par plus d’un siècle d’oppression de Washington, perdent espoir de fonder leur existence avec une dignité humaine.

Répondre à cet article