POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Les indécentes prestations de Brahimi et Lamamra, copains du despote Algérien



Une complicité sortie du sérail qui a desservi le pays et qui désire asphyxier la colère du peuple


mercredi 13 mars 2019
par Damien Djamel Bouch’Raf


Victoire amère pour le "printemps algérien". Bouteflika ne se retire pas du vote du 18 avril 2019, mais il l’annule pour se maintenir. C’est déjà un pas, d’avoir ébranler les certitudes de celui qui songeait mourir au trône. La pression, de la rue, a avisé sur la chute lente de la gérontocratie de la garde de la libération. Le passage à la 2ème république se déroule d’une action civilisée côté peuple. Versant régime/pouvoir, c’est la prolongation où l’ineptie du mal !

Voir en ligne : Notre dossier ALGÉRIE

Le caractère usurpateur et mensonger des déclarations faites en messages à la nation, de Bouteflika, montrent pleinement sa délinquance. Si quelqu’un peut donner du sérieux aux termes d’une « conférence inclusive », que galvaude ce régime de prédateur, à chaque fois qu’il dit quelque chose, c’est qu’il est totalement en phase avec la duperie la plus fourbe.

- Bouteflika transforme en "coup d’épée dans l’eau" les manifestations ! 11 mars 2019

Des étrangers nous ont contacté, à Populi-Scoop, pour nous signaler que les autorités algériennes leur refusent de rentrer en Algérie. Nous le savons bien avant les messages reçus. Alors que se tiennent des manifestations de grande ampleur pour déloger le clan mafieux qui préside le pays, la communication qui échappe à tous contrôles devient le casse-tête des despotes.

Pour bien influencer le débat Lamamra et Brahimi, les deux diables de la diplomatie, sortis du même acabit que Bouteflika, ont été perrorés sur, les médias, le maintien du statuquo. Regagnant sa grandeur lors du soulèvement immense et bon-enfant à la fois. Plein d’ironie et d’humour la protestation en Algérie assemble la présence du raïs avec les paradigmes de la république, dite 1ère, dont le pouvoir a été monopolisé par les maquisards de la libération.

Nombreux journalistes, notamment français se sont plaints qu’ils ne peuvent entrer en Algérie avec le récent « Hirak » qui conteste la présidence de Bouteflika. Ce dernier, après 15 jours d’hospitalisation en Suisse, revient pour manœuvrer pour son maintien. Ce qui agace les citoyens est qu’il souhaite mourir à la tête du pays.

Des tunisiens et des marocains ont été refoulés aux frontières et aux aéroports algériens. Pour les premiers qui ne sont soumis au visa, c’est bien le soupçon de vouloir couvrir les protestations. Ce qui motive leur blocage. Pour les trois ou quatre cas de marocains, c’est le même prétexte qui occasionne ce refus de passage sur le territoire national.

- La "mise sous curatelle" sert au conseil constitutionnel algérien acculé par la colère 9 mars 2019

Le pouvoir algérien, dans sa configuration actuelle avec Bouteflika qui le conduit dans une indéchiffrable opacité, est aux abois. D’une part les jeunes ont pris en charge leur destin et comptent libérer le pays de son orientation négative. Et d’autre part les manœuvres, comme les rétentions de l’information, se multiplient de la part des illégitimes dirigeants.

Le complot existe pour neutraliser le mouvement populaire en Algérie. Il a deux sources. La 1ère est celle du pouvoir. Visiblement elle est facile à comprendre et elle l’arrange pour stopper la révolte. Mais la fameuse main étrangère, la 2ème, n’est pas impossible. C’est même la plus plausible des cabales, quand il s’agit d’un pays arabe.

Du Maroc certainement, y interfèrent dans sa réalisation des acteurs comme les services secrets étrangers. Et les islamistes depuis l’occident et le Machrek opèrent à ciel ouvert. Ces derniers vendent, pour le Qatar et autres Klebs du Moyen-Orient comme les frères musulmans ou même des nations, le projet de société de la théocratie obscurantiste, vandale et terroriste.

Participer à notre mini-sondage de moins d’une minute. Anonyme on peut exprimer, sans obligation, son opinion.

Sa question unique est : Qui après Bouteflika ?

Cinq choix ayant trait au profil, au parcours et à la personnalité du prochain président. ICI - MERCI

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invités à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.

Répondre à cet article