POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

A l’ouest du tigre, El-Baghdadi repéré à Mossoul

L’avancée de l’armée d’Irak sur les derniers, mais bien fortifiés, bastions du Daesh

 

lundi 6 février 2017, par Gros Emile

Les autorités militaires irakiennes viennent de déclarer, en fin d’après-midi du 6 février, qu’ils ont repéré et isolé le leader d’#ISIS (Daesh), de son vrai nom Ibrahim Awad Ibrahim Ali Al-Badri, comme le montre le Twitt ci-après. Citant le premier ministre irakien Haïder al-Abadi, la chaîne de télévision France24 a diffusé cette info. Pendant le mois de décembre 2016, le général Fadil Barwari, a déclaré qu’Abou Bakr Al-Baghdadi se cachait dans un bunker souterrain à Mossoul. La prime du département d’État américain, pour des informations sur Al-Baghdadi, a été augmentée de 15 à 25 millions de dollars (23,2 M EUR).

Voir en ligne : Notre dossier : Irak

Voici le Twitt de france24 qui dit qu’AbuBakr El-Baghdadi est repéré.

C’est l’heure de l’intensification des combats à Mossoul. La partie est de la ville est totalement libérée. Séparée par le fleuve "Tigre", l’ouest concentre donc ce qui reste de l’organisation islamo-criminelle qui a profité, en 2014 de la faiblesse de l’armée irakienne et du désintéressement de la situation du pays avec l’attrait du bouleversement chez le voisin syrien, pour s’implanter et déclarer la création d’un pseudo-Etat islamique, premier du genre fondé par des terroristes. L’ONU craint une nouvelle vague de déplacements avec l’intensification des combats à Mossoul et Hawiga, selon du dépêche du centre des actualités de l’ONT du 3 février 2017. Lire ICI


- 1/2 milliard pour "Bell Pottinger" dans la propagande de guerre en Irak 4 octobre 2016

Symbolique, mais significatif, la mosquée où Abu-Bakr El-Baghdadi a proclamé l’EI (Etat Islamique) est encerclée à quelques centaines de mètres. La bataille de la ville de Mossoul continue, alors qu’un bilan peut être dressé selon les experts locaux d’Irak. Il révèle que #Daesh occupait jusqu’à septembre 2014 environ 33 % du pays et aujourd’hui moins de 14 %, dont la moitié est du désert sans population, voire sans importance.


- Plusieurs dizaines de femmes et d’enfants tués à Daquq en Irak, les responsables impunis 25 octobre 2016

Depuis 2014, l’arrivée de Daesh dans la seconde grande ville d’Irak qui s’est opéré dans l’indifférence, les écoles ont cessé leur travail. Nous avons été à Populi-Scoop parmi ceux qui ont lancé l’alerte en plein été, lire ICI. alors que les médias et les diplomatie suivaient l’évolution catastrophique de la crise syrienne. Ni les écoles, ni la population civile irakienne n’étaient considérées...

Il y a 3 mois, en octobre 2016 les forces irakiennes avaient lancé une offensive soutenue par la coalition internationale.pour reprendre la ville. Le 18 Janvier, le gouvernement irakien a annoncé la reprise de la scolarité des enfants dans la partie orientale de Mossoul. Environ 250.000 Irakiens pourraient fuir leur domicile avec l’escalade prévue du conflit dans la partie ouest de Mossoul, une région densément peuplée. Les humanitaires s’alarment...


- Libération de Mossoul d’ISIS, des convoitises lorgnent l’après bataille 18 octobre 2016

Trois semaines auparavant, soit dès le début de l’année. Depuis lors, 30 écoles ont ouvert leurs portes à nouveau en permettant plus de 16.000 d’élèves en classe. Dans les prochaines semaines UNICEF espère aider les autorités à ouvrir 40 autres écoles pour plus de 40.000 étudiants.

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT