POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Accueil du site > Editorial, opinion, point de vue, déclaration, paix, pertinente, monde, (...) > Gauche de France, la créativité réside dans l’amovibilité cohérente

Gauche de France, la créativité réside dans l’amovibilité cohérente

Qui de Hamon ou de Mélenchon fera Corbyn ou Sanders ?

 

mercredi 1er février 2017, par jaco

Alors que les appels pour une unique candidature de la gauche française à l’élection présidentielle 2017, l’amovibilité que devront faire preuve les candidats de cette famille, qui ne veut pas rater sa chance d’être au second tour, est soumise à un flux d’émanations et d’appels à l’unité. La victoire de Benoît Hamon sur Valls, à la dernière primaire, ouvre à cette perspective plus de possibilités, quand les appareils conjecturent de figurer dans la phase finale, sans pour autant matérialiser les concessions nécessaires à la reconstruction.

Voir en ligne : Notre dossier : FRANCE

Alors quelle formule imaginer pour exaucer l’idéal auquel les militants lui enjoignent l’exigence de victoire ? Quelles démarches entreprendre pour ne pas subir la fatalité qui se présente tant sur la scène internationale que du côté du ravalement réalisé par le « centre-droite » ? Avec une participation à la primaire qui a dégagé François Fillon, dont la solvabilité est aussi hypothétique que malsaine, du point de vue son programme de démantèlement des réalisations faites par des engagements désormais visées d’inflexions dévastatrices. Ainsi la gauche française est, théoriquement, devant une épreuve historique.

Notre dernier article.
- 1er tour de la primaire PS, l’identité socialiste n’abdique pas... 23 janvier 2017

A la base on y aspire au rassemblement. Alors que les sommets des trois candidatures qui se profilent, campent avec rigidité sur des positions peu conséquentes, dont la plus visible et insoutenable est d’Emmanuel Macron qui dit qu’il est de gauche, pourtant sans cesser d’effacer les différences que les discours des deux camps assument. On l’y est invite, alors qu’il tourne le dos dans un reniement déjà mis en exergue par le président sortant !

A propos de Macron, plusieurs voix ne cessent de mettre la précision qu’il n’est pas de gauche et qu’il a été recruté au gouvernement Valls, comme technocrate perfectionniste. Puis remercié pour ses longues dents de vouloir croquer à satiété le contenu libéral de diverses trahisons qui ont finalement écarté François Hollande du second mandat. Entre autres Taubira, s’interroge sur la confusion des genres dans l’interview du mercredi 1er février paru sur les « Inrocks ».


- Les alliances à gauche en Europe, le virage chavirant dans les pays en crise 28 août 2015

Une pétition sur « Change.Org » (consulter ci-haut) a recueilli plus de 41 000 paraphes, le mercredi 1er-02-2017 à midi, au bout d’une semaine. Une dynamique soutenue par un mouvement social traditionnellement ancré dans l’émancipation sociale et d’enthousiasme politique temporel, ayant maintes fois résisté aux déchéances antipopulaires. Gérard Filoche, membre du bureau du PS, mène carrément campagne pour cette alliance où se croisent les idées et où le rajeunissement des forces militantes qui s’expriment en révolte à la machine broyeuse installée au cœur du capitalisme prédateur de la Maison Blanche et qui déjà a mené au divorce européen du Brexit.

Alors comment va se échafauder la pression pour qu’une formule d’unité, soit activée avant le vote, à gauche naisse après la grande décantation qui s’est effectuée au sein du PS ? En effet, c’est dans la contradiction endogène à ce parti que réside le black-out. Dès lors que les perdants qui ont soutenu Valls comptent rompre l’ordre des rangs de cette organisation, pour aller vers Macron, c’est à la lourde responsabilité de la direction de la rue Solferino de prendre les mesures réglementaires…


- Ce que Trump promet à la gauche en France ! 11 novembre 2016

Le bilan du précédent quinquennat ne peut être finalement endossé par aussi bien l’aile des frondeurs que les groupes exogènes au parti. La discipline lésée du premier parti de la gauche, avec la nette victoire de Benoît Hamon à la primaire du Parti socialiste. Ce dernier ne doit pas subir l’inaction qui continuera de comptabiliser l’apathie de la gauche, alors que se dégrade les avancées et acquis que des décennies de combats ont édifié.

Le bilan de la déchéance de nationalité, de la loi travail, ses milliards offerts au patronat, de la chasse aux Roms et aux chômeurs, des bus Macron, du « socialisme de l’offre » et de la répression policière dans les manifestations, est de loin différent du nouveau chapitre...


- En France, la gauche clivée par les relents européens 29 novembre 2012

Ce

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT