POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Accueil du site > Editorial, opinion, point de vue, déclaration, paix, pertinente, monde, (...) > Dernières opérations ordonnées par Barack Obama en Syrie et en (...)

Dernières opérations ordonnées par Barack Obama en Syrie et en Libye

 

vendredi 20 janvier 2017, par Azouz Benhocine

Les deux derniers ordres militaires de Barack Obama sont des frappes ciblées en Syrie et une autre en Libye. Elles se sont déroulées respectivement le 17 et 18 janvier, alors que l’investiture du nouveau locataire du bureau ovale, Donald Trump, devait prendre fonction le 20. Simultanément ces bouchées effectuées sans-bavures terminent le passage du premier président noir à la tête des Etats-Unis. Il a suscité beaucoup d’espérances, mais des promesses, comme la cause palestinienne, restent sur leur faim.

Voir en ligne : Notre dossier : USA Etats-Unis Syrie & Libye

En Syrie, lors d’une précédente intervention, datant du 12 du mois, un certain Abd al-Jalil al-Muslimi, a été tué. Il s’agit d’un responsable d’Al-Qaïda, sans qu’il soit précisé s’il est d’Enusra qui vient changer d’appellation. Selon le Département de la Défense (DoD) qui a communiqué, sur l’ensemble des dernières opérations de l’armée américaine dans la région du Moyen-Orient et en Afrique du nord, c’est un camp d’entrainement situé près de Saraqib en Syrie, qui a été visé.


- #Alerte : #ISIS prépare, de Libye, piratage & attaque-suicides en méditerranée 30 janvier 2016

Le second raid aérien en Syrie, est du 17 janvier. Il a ciblé un autre site près d’Idlib. Il a permis d’abattre Mohammad Habib Boussadoun al-Tunisi, un autre chef d’Al-Qaïda très présent dans les attaques extérieures de l’organisation créée par Benladen, d’après les indications données par des officiels américains.

Quant à la frappe aérienne effectuée en Libye, elle s’est soldée par la mort de pas moins de 80 combattants de l’Etat islamique. Deux camps ont été frappés à la fois. Ils sont positionnés à environ 45 km sud-ouest de la ville côtière de Syrte, mais dans les espaces désertiques.


- 23 144 bombes ou missiles utilisées par les USA en 2015 6 mars 2016

Ces actions au nord-est de l’Afrique ont été exécutées avec des A B-2, des bombardiers furtifs. Ces appareils sont équipés sous leurs ailes de bombes très puissantes dont le modèle n’a pas été précisé. Ils appartiennent à la 509e Whiteman Air Force, de la base du Missouri, d’où ils ont pris leur envol.

Pour les frappes en Syrie, pas plus de détails que ceux qui ont été divulgués. Car comme d’habitude, le cas du pays de Bashar Al-Assad constitue un point d’achoppement des secrets de l’interventionnisme américain et de ses alliés. Sur le point de quitter la présidence, Barack Obama a autorisé de le mener.


- A quel degré Sarkozy et Hillary sont coresponsables du désastre en Libye ? 23 octobre 2016

Par contre les responsables du Pentagone, plus prolixes, ont confirmé les raids sur le sol libyen. Disant qu’ils ont impliqué une paire des bombardiers B-2 Spirit furtifs, de l’US Air Force (USAF). Ces avions relèvent de la Northrop Grumman stationnés habituellement en Pennsylvanie et en Géorgie.

Cette fois ils ont volé pour cette mission d’une base à Whiteman dans le Missouri. Ils ont utilisé au moins un General Atomics MQ-9 Reaper, qui sont des missiles de type air-sol qui équipent le plus souvent des avions sans pilote.


- Syrie, une trêve pour la survie des opposants non-islamistes. 23 février 2016

Donnant encore plus d’informations sur l’opération en Libye, les responsables américains ont précisé que les B-2 ont largué un nombre indéterminé de GBU-38 (JDAM), des munitions faits de bombes à guidage de précision. Chaque avion peut transporter jusqu’à 80 de ce genre d’armes explosives.

Alors qu’il est encore difficile d’évaluer avec précision les résultats de ces grèves, seule l’indication «  qu’elles ont atteint leurs, cibles  » a déclaré l’attaché de presse du Pentagone, Peter Cook. Les estimations qu’ont tenté de mesurer les militaires libyens sur place, avancent que pas moins 100 terroristes ont été abattus dont nombreux vétérans venus de Syrie et d’Irak qui commandaient des ressortissants libyens, d’Afrique et de Tunisie.

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT