POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Les gouvernements du Qatar, Koweït et Arabie saoudite derrière le salafisme en Allemagne

Deux rapports désignent les parrains du terrorisme islamiste dans le Monde

 

jeudi 15 décembre 2016, par Azouz Benhocine

Le financement des mosquées, des écoles religieuses, des salaires pour prédicateurs extrémistes et la conversion des groupes la "DAÂWA ISLAMIQUE" pour répandre la pseudo-idéologie extrémiste, qui la théologie matrice doctrinale du terrorisme, sont l’œuvre des monarchies arabes du Golf. Ces dernières sont les principaux clients de l’industrie occidentale de l’armement, dont les USA qui viennent de bloquer une livraison à l’Arabie saoudite, et des autres pays occidentaux qui donnent des leçons en matière de droits humains. Parmi les 21 terroristes du 11 septembre 2001, au moins trois percevaient des salaires des représentations consulaires saoudiennes aux USA, les familles des victimes exigent de rompre avec ces royaumes qui sèment la mort...

Voir en ligne : Notre dossier : Koweït, Arabie Saoudite & Qatar

Le Qatar, le Koweït et l’Arabie saoudite sont derrière les groupes extrémistes en Allemagne, selon plusieurs médias du pays qui ont exploité un rapport des deux services du renseignement. Des chaînes de TV, des journaux et des radios dont la Süddeutsche Zeitung, NDR et WDR ainsi que l’Office fédéral pour la protection de la Constitution, ont unanimement désigné les mains cachées, de ces 3 monarchies arabes, dans l’entretien de réseaux islamistes qui répandent la théologie du djihad.


- De l’Afghanistan à ISIS, la machination de la CIA et des monarchies arabes 1er décembre 2016

Selon les deux rapports fournis à la demande des élus et du gouvernement allemand, les mouvements radicaux ont "des stratégies à long terme". Ce qui rend indétectables leurs desseins pressants, comme la participation, avec le transfert des djihadistes en Irak et en Syrie, dans les guerres financées par aussi ces monarchies. Et bien sûr l’aide des pays occidentaux, agissant selon des principes souvent prétendant être humanitaires, qui vendent des armes qui massacrent des populations au Yémen et d’autres pays du Moyen-Orient.

Les milieux obscurantistes, bardés de la caractéristique religieuse, prônent à la fois un islam rigoriste et recrutent des criminels pouvant frapper le pays et sont destinés aux champs d’opérations des organisations comme Daesh et Al-Qaïda, partout où ils ont la possibilité de s’implanter. Ce sont les mêmes qui, profitant des transformations politiques dans les pays musulmans et arabes, sèment la terreur sous la bannière du projet politico-religieux de l’application de la Chariaâ.


- Menace saoudienne sur le dollar, la synthèse du terrorisme se dessine. 17 avril 2016

Les autorités allemandes ont mené de nombreuses incursions, dans plusieurs régions, ciblant les organisations salafistes au cours des dernières semaines. Les éléments d’enquêtes glanés lors de ces interventions démontrent tous que ces trois pays sont derrière des opérations comme la construction des mosquées, la diffusion de l’islam virulent et la mise en place d’organisations associatives de prosélytisme.

Le grand souci du gouvernement est que le Salafisme violent peut croître parmi les réfugiés qui eux sont attirés par les facilités d’accueil qui ont coûté la montée de l’extrême-droite. Angela Merkel a ouvertement demandé l’interdiction de la burqa, le voile cachant le visage. Le pays a connu des attaques terroristes. On dénombre 820 jihadistes ayant quitté l’Allemagne pour la Syrie et de l’Irak, un tiers connu déjà avoir faut le retour, 140 tués et 420 restant à l’étranger.


- Les carnages saoudiens au Yémen ne sont pas des bavures, mais des crimes… 24 août 2016

Plus précisément les rapports des deux agences allemandes du renseignement, le BND chargé des actions extérieures est rattaché au chancelier et le DPA des affaires internes où dernièrement a été arrêté un agent qui était lié à l’EI (Etat Islamique), ont spécifiquement nommés trois organisations religieuses actives en Allemagne. Ils ont établi que des groupes islamistes dangereux sont directement soutenus par les gouvernements étrangers dûment désignés.

Et l’on croit, dans les détails des révélations, à une prise en charge entre les trois États qui se présente ainsi : la « Fondation Cheikh Eid Charity" du Qatar, la « Ligue islamique mondiale" de l’Arabie Saoudite et le « renouveau de la société du patrimoine islamique" (RIHS) du Koweït. Cette dernière filière, interdite aux Etats-Unis et en Russie, dont plusieurs de ses membres notamment au Pakistan et en Afghanistan sont directement liées à Al-Qaïda et (ou) aux Talibans, d’après de bien nombreuses sources, a surqualifiée comme la plus dangereuse en Allemagne, du fait de ses moyens et des ses agissements.


- Bashar et Trump face aux monarchies clientes des armuriers 28 novembre 2016

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT