POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Les engagements de Wikileaks dérangent les maîtres du chaos



Un journalisme d’alerte qui rénove la touche citoyenne de l’information


mercredi 19 octobre 2016
par Hugo Mastréo


Pour faire taire le journaliste et lanceur d’alerte Julian Assange, deux nouvelles accusations lui ont été portées. Faute de pouvoir l’assassiner, comme est fait habituellement par l’agence CIA envers les personnes jugées nuisibles aux intérêts des Etats-Unis, alors qu’une histoire de drone pour le frapper a été plusieurs fois citée, l’agressivité ripostant à son travail de transparence, s’effectue désormais avec les bassesses… Dévoiler les dessous des Etats puissants et les comportements illégaux des personnalités intouchables n’est pas facile, les attaques à la liberté d’expression sont mises en branle...

Voir en ligne : Notre dossier : Julian Assange & Wikileaks

Voici une rumeur qui dit que Julian Assange a été tué, à consulter ICI. Un démenti a été apporté par Kelly Kolisnik de WikiLeaks, lire twitt ICI. «  Julian Assange est vivant et bien, voir ce twett Kolisnik qui dit : les rumeurs qui circulent ont été émise parun commutateur ’Dead Mans’ sont complètement fausses et sans fondement.  »


- Mobilisation pour le 4ème anniversaire de la séquestration de Julian Assange 18 juin 2016

La première accusation le qualifie d’être en collusion avec la Russie en matière de hacking. Le piratage informatique qui consiste à fuiter des contenus sur Internet servant à construire des informations de haute valeur pour les médias et leurs auditoires, a pris une ampleur inégalée en plein opération de vote aux USA. La seconde charge est moralement plus grave, elle désigne comme pédophile ayant un contact, de connotation sexuelle, avec une fillette de 8 ans.

Par le passé, l’affaire du viol de deux suédoises à la fois a été à l’origine de poursuites judiciaires qui le cloîtrent dans l’ambassade équatorienne de Londres depuis 2012. Même infondée du fait que les deux victimes ne se sont jamais exprimées, la demande d’extradition vers le pays émetteur de la plainte ouvrant la procédure le bloque. Elle doit être poursuivie par son envoi aux Etats-Unis où son jugement en absence est encore plus pesant, car la sécurité et les crimes de guerre sont encore plus lourds en matière de droits humains.


- Fuiter le texte du traité dit TAFTA "TTIP" : prime et alerte de Wikileaks 13 août 2015

La campagne électorale aux Etats-Unis bat son plein et le fondateur de wikileaks a étalé des révélations à propos de la candidate de l’establishment, Hillary Clinton. Sa promesse de livrer hebdomadairement les matières piratés démontrant largement l’implication des institutions et des cercles influents du parti des démocrates dans l’écartement de son précédent rival Bernie Sanders qui n’a pas été retenu pour la candidature, a levé une panique généralisée.

Alors la seule manière d’obstruer les rapports de Julian Assange sur le Web est de lui couper Internet. Voici le Twitt, du 17 octobre, par lequel il est signalé que Wikileaks a été déconnecté.


- Le bonapartisme français vilipendé par Edward Snowden 15 février 2016

La plateforme wikileaks a affirmé qu’un "acteur étatique" a coupé l’accès à Internet pour Assangeé, précisant qu’il ne s’agit pas d’un incident anodin de rupture du signal mais il a été « intentionnellement coupé ». Elle précise que des plans d’urgence sont en cours d’activation. On ne sait pas, après deux jours quelle est l’action déployé par Wikileaks. L’Ambassade de l’Equateur n’a pas non plus fourni immédiatement qu’est ce qui passé ?

Mais l’information la plus controversée est celle de la pédophilie présumée de Julian Assange fomentée à partir d’un site de rencontres. En fouillant pour trouver la source de cette nouvelle cabale, une officine, à travers site Web de société, s’avère être celle qui l’a montée. Elle est pleinement liée à une adresse d’enregistrement du registre de commerce et a 2 personnes qui sont pleinement impliquées dans la campagne Clinton, il s’agit Larry Summers et Neera Tanden.

L’enquête journalistique est en cours, vous pouvez la suivre sur Reddit ICI.

Répondre à cet article