POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Les carnages saoudiens au Yémen ne sont pas des bavures, mais des crimes…

La plus grande manifestation, du samedi 20 août au Yémen, qu’a connu le Monde arabe

 

mercredi 24 août 2016, par Hugo Mastréo

Alors que les membres du congrès américain sont en congé estival, un contrat d’armes pour 1.5 milliards en provenance des Etats-Unis est sur le point d’être accordé par la Maison Blanche, et accordé par le secrétariat de l’Etat, à l’Arabie Saoudite. Les réactions lançant alerte, pour retarder cette vente se sont multipliées. Les représentants des oraganisations Conyers, Lieu, Mulvaney et Yoho ont demandé de retarder la transaction. De nombreux autres groupes ont lancé des pétitions, pour une approbation des élus. Le boycott des ventes à cette monarchie sont sur le qui-vive, alors que son isolement diplomatique et son échec au Yémen ne font plus de doute.

Voir en ligne : Notre dossier : Yémen

L’énorme manifestation des Yéménites a grandement changé la donne et la perception dans le conflit que l’Arabie Saoudite a créé sous prétexte de la légitimité des résultats du dernier vote présidentiel. Elle s’est tenue le samedi 20 août, et non le vendredi, avec une immensité des participants, avec une estimation avoisinant les 3 millions, jamais faite dans ce pays dans le Monde arabe, en soutien des rebelles « houthis ».


- Golfe d’Aden, enjeu d’une nouvelle guerre au Yémen 6 avril 2015
- Une frappe détruit un patrimoine classé par l’UNESCO au Yémen 13 juin 2015

Le nombre des manifestants toutefois impossible à vérifier d’une manière indépendante, mais son ampleur a étonné nombreux observateurs et fait désormais réfléchir l’action saoudienne soutenue par une alliance arabe délétère. Organisée par les partisans de l’ancien président Ali Abdallah Saleh qui contrôlent la capitale Sanaa et plusieurs régions du Yémen, elle est unique du genre en sachant que ce leader a accepté en 2011 de se retirer des affaires quand a éclaté le « printemps arabe ».

La pseudo-communauté internationale, dont on dit qu’elle a reconnu Abd Rabbo Mansour Hadi a largement été favorable une coalition militaire arabe dirigée par l’Arabie saoudite. Maintenant la donne a globalement changé et cette modification a commencé avec les nombreuses bavures des assauts militaires qui ont aveuglement touché les civils.


- Au Yémen, l’Algérie satisfait le loup et ne fait pas pleurer le berger 31 mars 2015
- Contre les Houthis chiites du Yémen, l’Arabie Saoudite déclenche une guerre 26 mars 2015

Comme les affaires et conflits du Proche-Orient sont souvent à la merci des Etats-Unis, les groupes de paix comme « CODE-PINK » traduire « Code Rose » qui est un groupe de femmes anti-guerre, créé depuis la guerre invasion de l’Irak en 2003. Il a soulevé, le 9 août, l’accord de vente d’armes, d’une valeur de 1,15 milliard de $, la qualifiant d’horrible, à l’Arabie Saoudite, alors que le congrès est en vacance.

Code-Pink a 250 représentations régionales aux Etats-Unis. Elle a été suivie par rootsaction.org, un groupe de gauche qui lance des pétitions citoyennes et s’adresse directement aux élus. Créé en 2011, il compte plus d’un demi-million de membres selon le décompte des adhésions de la fin de 2014. Il active pour l’équité économique, l’égalité des droits, les libertés civiles, la protection de l’environnement et défend l’idée de mettre fin aux guerres sans fin, comme au Proche-Orient.

Nous avons publié un article sur le boycott de la vente d’armes à l’Arabie Saoudite. Lire ICI

Plusieurs carnages ont poussé certains membres du Congrès qui ont intensifié pour arrêter cette vente, sur le point de se réaliser depuis la Maison Blanche qui ne compte lâcher les alliés stratégiques des USA dans cette région du Monde. Une pétition a été lancée à cet effet en direction des citoyens américains afin qu’ils contactent les élus. Voir ci-après :


- Yémen : Les femmes ripostent en une « Journée de l’honneur et la dignité. » 18 avril 2011

Ces derniers jours, un raid aérien saoudien sur une école au Yémen a tué 10 enfants et une frappe aérienne a atteint une structure hospitalière de Médecins Sans Frontières (MSF) tuant 11 personnes. Mais aussi auparavant moult bombardements ont tués des enfants et détruits des monuments yéménites.

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT