POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Le TCA brandi par des ONG et des citoyens pour l’Arabie saoudite

La vente d’armes à un régime criminel doit cesser

vendredi 18 mars 2016
par Rebel Kazimir


L’étau se resserre autour de l’Arabie Saoudite avec des mobilisations citoyennes dans le Monde qui revendiquent un embargo pour les ventes d’armes. L’une des dernières accusations est la possession de bombes nucléaire par cette monarchie arabe, fournie par la Pakistan chose que nombreux experts tentent de vérifier. Mais c’est de l’agression du Yémen ou bien l’invasion de la Syrie, conjointement avec la Turquie, que la pire des monarchies réactionnaire du Monde, avance vers son isolement sur la scène internationale.

Voir en ligne : Notre dossier : Arabie Saoudite

Le groupe terroriste Djabhet Enosra est entretenu par l’Arabie Saoudite et le Qatar. Composés des islamistes locaux (syriens) et internationaux. Il a été félicité par Mr Laurent Fabius, alors ministre des relations extérieures. “Il y a du bon travail contre le régime”, a-t-il commenté. Or Enusra est plus cruelle car la majorité de ses hommes sont des criminels convertis au Djihad, des islamistes extrémistes sortis de la délinquance. Cette vidéo sur Enosra...


Enusra en Syrie - formation des enfants par Populi-Scoop

EU PASSES RESOLUTION CALLING ON ARMS EMBARGO FOR SAUDI ARABIA

It’s Iran’s fault ! Or how #SaudiArabia begged EU politicians NOT to pass an arms embargo resolution, BUT THEY DID.

Posté par In the NOW sur jeudi 25 février 2016

Plusieurs actions d’ONG et militants du désarment sont actuellement en plein travail de mobilisation pour arrêter de livrer les commandes saoudiennes d’armes. Elles portent l’étendard du TCA (Traité sur le commerce des armes) adopté à l’ONU le 2 avril 2013, signés par 130 par pays et déjà ratifié par 61.

Notre dernier sujet.
- Les vérités de l’Arabie Saoudite enfin dénoncées !

Les pays marchands d’armes sont acculés par leurs citoyens de cesser de donner de la considération au pire régime du Golf arabique qui va vers la ruine, à la suite de la chute du prix du pétrole. Les ingérences militaires saoudiennes dans les crises enclenchées par les transformations du « Printemps Arabe » sont devenues insupportables.

Au Canada, aux Etats-Unis et en France le mouvement est devenu un sujet des médias, suite aux allégations de crimes de guerre visant la coalition saoudienne au Yémen. Mais aussi pour d’autres motifs, comme les non-respects des droits de l’Homme. Quant au rapport à la crise syrienne qui démontre la collusion de cette monarchie réactionnaire arabe avec le terrorisme islamiste, c’est carrément l’entretien du terrorisme qui déferle en Europe.

Dans un article publié par le quotidien français « Libération », le 14 mars, signé Elvina Pothelet, doctorante à la Faculté de droit de l’Université de Genève, l’alerte sur une violation du droit international est lancée. Elle s’applique juridiquement et sans hésitation, sinon il y aurait complicité. Les conventions internationales du Traité sur le Commerce des Armes, sont claires.

Quand Wikileaks parle de l’Arabie Saoudite.
- #SaudiLeaks : de quoi vérifier les accusations contre l’Arabie Saoudite

Le [TCA], à la lumière des allégations de crimes de guerre dont est accusée la coalition saoudienne au Yémen, ne devait accorder l’autorisation d’exportations d’armes à Riyad. La France a attribué dernièrement 6 légions d’honneur à des dirigeants saoudiens, membres des la famille royale, ce qui a créé des réactions offusquées de cette démarche controversée.

Ces activistes qui ont commencé à s’exprimer dès le second semestre de 2015, visent à faire cesser les exportations d’armes vers Riyad. Ils considèrent depuis, que toute livraison peut constituer une violation des traités internationaux. La rupture du royaume saoudien avec l’administration américaine vient aussi de connaître une nouvelle mésentente, avec la tribune publiée lundi dans la presse saoudienne.

LES EUROPÉENS A LA TRAÎNE DU MENEUR DE JEU AMÉRICAIN.

Cette dernière intervention médiatique, signée d’un membre influent de la famille royale saoudienne, qui s’en prend vivement à Barack Obama, pour avoir critiqué l’Arabie saoudite dans des déclarations diffusées par le magazine américain The Atlantic. Une opportunité pour faire bouger le bureau ovale qui semble gouverner aussi l’Europe.

Le prince Turki al-Fayçal, qui a dirigé les services de renseignement de Riyad pendant plus de 20 ans, après été ambassadeur aux Etats-Unis, rappelle les engagements antérieurs des américains. Le président des USA a qualifié l’Iran de partisan du terrorisme, en promettant au roi saoudien le soutien pour contrer les activités iraniennes déstabilisatrices au Moyen-Orient.

Les droits humains dans la monarchie des Ibn-Saoud.
- L’Arabie Saoudite bat son propre record des exécutions à la peine de mort

Le locataire de la Maison Blanche, dans des propos rapporté par Atlatico, a accusé les saoudiens de fomenter des conflits confessionnels en Syrie, au Yémen et en Irak. Barack Obama a rajouté aussi que l’Arabie Saoudite a cherché à influencer d’autres pays musulmans, dont l’Indonésie, en exportant l’idéologie wahhabite. Et exhorte, préconisant l’équilibre régional, Riyad à "partager" sa présence au Moyen-Orient avec son rival iranien.

Au canada un mouvement mené par un certain Daniel Turp, député indépendant et professeur de droit à l’Université de Montréal, soutenu par des étudiants poursuivent l’Etat fédéral en justice, pour vente illégale de matériel militaire à l’Arabie saoudite. Le 8 février 2016, l’initiative « Droits blindés » conteste la vente de véhicules militaires à l’Arabie Saoudite. Leur demande est le blocage de licence d’exportation à l’entreprise canadienne General Dynamics Land Systems, sur le point de vendre des véhicules blindés légers à la monarchie saoudienne.

Image illustrative de l'article Daniel Turp

Par Élisabeth Émond, CC BY-SA 4.0In Wikipedia

Daniel Turp

A PROPOS du Hizbollah libanais, les mains en arrière et au devant des Saoudiens.

لو باع مشايخ وأمراء العمالة كلّ نفطهم وصرفوه على دعم الفتنة والإرهاب في الجزائر، فإن الجزائر هي التي ستنتصر، لأنّ السلاح يلزمه من يؤمن باستعماله دفاعا عن نفسه وعرضه وأرضه.

Posté par ‎Zakaria Habibi زكرياء حبيبي‎ sur vendredi 18 mars 2016

Répondre à cet article