POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Minorité de Beaucaire visée par deux arrêtés du Maire FN

Présence de l’islam en patelin de France, de la tranquillité comme argument

 

jeudi 7 janvier 2016, par jaco

Deux arrêtés municipaux, datant du 16 et 17 juin 2015, promulgués par le maire du Front National, de la ville de Beaucaire, coïncident avec le début du mois de jeûne des musulmans. Le ramadan, le lendemain, le 18 du même mois, a débuté. Ces décisions ont une quelconque connotation raciste de laquelle se plaignent, devant la justice, les victimes. Une présence dans les rues de français, ou d’étrangers désignés par "beurs", qui agace d’autres citoyens entraînés au refoulement par un certain nationalisme à l’étroitesse démesurée !


Beaucaire : associations éliminées par la sécurité par Populi-SCoop

Faut-il aborder l’acte terroriste commis par le citoyen français qui paraissait musulman puis est passé à l’acte, dans les circonstances de xénophobie ciblée ? Est-ce uniquement par esprit de défi et d’affront au climat de terreur ? Ou bien une diabolisation des prochains relevant d’un ensemble communautaire, devenu visible de part les décisions, identifié par ses différences ?


- Double crainte des musulmans de France après les attentats d’un vendredi 13 à Paris
- France : le FN gonflé pour s’opposer au pouvoir de la gauche

Le maire de la pittoresque ville de Beaucaire, une commune d’un peu plus de 16000 âmes, située dans le département du Gard en région Languedoc-Roussillon, doit comparaître doit comparaître jeudi 7 janvier, devant le tribunal correctionnel de Nîmes, après la plainte datant du 29 juillet, pour discrimination. Elle a été déposée par six commerçants maghrébins du centre de la cité, aidés par l’observatoire de l’islamophobie.

L’agglomération fondée au 7ème siècle avant J.-C, dans le sud de la France, servait jadis d’escale aux déplacements entre l’Italie et l’Espagne. L’accueil et les séjours de populations en transhumance, étrangères surtout, lui est une vieille tradition. Cependant la radicalisation des populations actuelles envers les émigrés, venus après la décolonisation du Maghreb, est largement exprimée avec la montée du premier parti xénophobe de France, cassant les us d’accueil !

Ces arrêtés ont effectivement ciblé, de part la période de leur application, les petits commerces qui ouvrent tardivement et à des horaires nocturnes, après que les grands espaces de distributions ferment. En France, prolifère, depuis des décennies, un circuit de petites épiceries qui sont tenues généralement par des maghrébins.


- Décryptage d’un nouveau mouvement antiraciste en France
- Grossière insanité de l’extrême-droite française au parlement européen

Ces mini-magasins s’adressent aux ménages pour les dépanner en cas de rupture imprévue d’un ingrédient de cuisine. Ou d’un produit d’hygiène, désiré pour une urgence. Ou bien de vente d’alcool qui souvent est consommé dans la rue.

C’est aussi un point de ralliement et de convivialité, de rencontres entre émigrants, que ces lieux entretiennent, installés de longue date en France. L’appartenance à l’islam, voire aux beurs (arabes), n’épargne pas des discriminations réelles, pratiquées souvent sans restriction par des autorités et le commun des français. Nous avons rapporté, il y a quelques semaines, le cas du travailleur malmené par son patron qui n’aime pas les arabes : ICI.

La revue des effectifs qui composent la nouvelle population française, coïncidant avec l’hostilité du terrorisme, n’est pas en phase de la transformation sociodémographique. Pour une jeunesse qui faisait des émeutes, elle se reconnaît de plus en plus dans l’islam rigoriste et fanatique. La rupture avec l’autre s’exprime non pas dans le cadre démocratique, permettant à la portée de tels arrêtés municipaux de cibler une distinctement catégorie.

"La tranquillité de mes administrés" est l’argument que revendique Julien Sanchez, le maire jugé pour discrimination. Le contexte français frappé d’une frayeur du salafisme, glisse sur la déchéance de la nationalité. Un arrêté municipal déchoit une activité économique de s’exercer en réglementant son activité

Château de Beaucaire (Gard) vue côté Nord.jpg
«  Château de Beaucaire (Gard) vue côté Nord  » par DavidbascunanaTravail personnel. Sous licence CC BY 3.0 via Wikimedia Commons.

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT