POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poutine autiste et milliardaire : pathétique propagande de médias despotiques

Des journalistes empilés telles des Matriochkas

mercredi 4 mars 2015
par Hugo Mastréo


La liquidation d’un opposant russe, ancien membre du gouvernement de Boris Elstine, traduit le climat auquel Poutine est soumis. La transition démocratique dans l’ancien pays phare du socialisme matérialiste, n’est pas confirmée alors que la Russie s’est opposée à l’intervention en Syrie et à bien autres sujets. L’accord de coopération entre l’Ukraine et l’UE (Union Européenne) a été une opération réussie, pour déclencher la guerre civile dans le pays voisin... Aux portes de Moscou, l’OTAN veut une base militaire et la convention que le vieux continent propose au peuple ukrainien. Et cette exigence est rejetée par une partie des Ukrainiens.

Voir en ligne : Notre dossier : RUSSIE (tous les articles citant ce pays)

Les publicistes, de la catégorie des personnels de la presse, qui se mettent au service des forces du mal et des dangers qui menacent les peuples et la paix qui harmonise leur existence, déçoivent. Ils sont nombreux à exiger la démocratie, comme un piège aux esprits austères.

On avait pris ce pli, celui d’écouter des journalistes nous bassiner avec la non-virulence des islamistes dits modérés, en parlant de la matrice philosophique même du terrorisme. Dans une large majorité des rédacteurs s’exprimant en langue arabe, ce vocabulaire qui n’est accessible qu’à ceux qui le comprennent, le crédo chimérique de l’islam programme idéologique se veut reconductible partout où la mosquée veut rayonne avant la critique…

Article similaire : Poutine et l’ingérence étrangère…

L’ardeur du mensonge et de la manipulation à vouloir gouverner.

C’est le temps des salopards des salles de rédaction qui prennent les élites, les opinions et même les experts pour des idiots. Car déjà la masse, plus vaste des citoyens, est rendue adepte de la connerie et de la « théorie du complot ». Par le culot d’un même commentaire ou plume, qui dise le matin quelque chose, puis la reprendre le soir même, en lui donnant une signification contraire à l’originale.

Il est fastidieux de mettre des noms, de citer toutes les affabulations et d’étaler la propagande qui a des relais au sein du 4ème pouvoir, celui que le peuple donne d’abords aux journalistes jugés par leur conscience et ensuite aux entreprises chargées d’informer. Mais les deux ont pris l’aspect d’une existence commerciale et des plus mercantiles, vendant leurs âmes à la réclame : oui la publicité. Alors contentons-nous des plus récentes et éloquentes tremperies par la persuasion.

Deux sujets ont été assénés dernièrement, concernant le président russe Poutine, par la propagande d’un parti-pris antirusse et dans la crise ukrainienne. Certes l’ancien agent du KGB est revenu au pouvoir moscovite après avoir consommé un cycle de deux mandats constitutionnels. Il se considère, comme agent spécial, chargé de la mission de faire éviter le démantèlement du pays qui incarne l’ancien bloc, qui se dressait contre un règne mentant aux populations en domestiquant leurs médias.

La Russie est sous la responsabilité de ce têtu homme, alors Poutine est, nous dit-on, atteint d’une forme quelconque d’autisme et par la suite il serait riche de quelques 187 milliards. Vraiment basse l’intox ! Et l’exigence de démocratie qui augure la dévastation, comme celle qui a déshérité les pays européens émancipés du stalinisme, ne trouve pas d’espace où s’installer dans une Russie qui a été fief d’un socialisme mis en échec…

Notre dossier : UKRAINE.

Sur les vestiges du communisme résiste le nationalisme russe.

La matriochka est la poupée russe qui s’ouvre et d’où on fait sortir son identique. Puis de la dernière apparait une autre figurine et ainsi de suite… Un seul système médiatique et de presse, en l’occurrence « Forbes », nous a donné la liste des grosses fortunes de la Terre pour l’année 2014. C’est encore Bill Gates qui garde la première place avec moins de la moitié des richesses attribuées à Poutine.

La poupée devient petite pour s’introduire dans celle plus grande et s’emboîter à l’assemble de la doctrine et concept ludique. Pourtant ne s’agissant que de tubes devenant poupée avec les maquillages mis dessus. La falsifications, les contre-vérités et les coups bas sont la norme. En effet, l’autisme sans certification de psychiatres ressemble énormément à la pseudo-activité dont sont accusés certains enfants...

Il est trop vaste de citer tous les complots, comme le mensonge de Collin Pawel devant l’ONU pour l’invasion de l’Irak, auxquels s’adonnent certains articles de presse et sujets médiatisés pour endoctriner l’opinion générale. Nous avons déjà publié sur Populi-Scoop les cas d’articles scientifiques complètement erronés et plagiaires.

Comme nous avons cité des cas d’alertes sur les grippes, des vaccins et des alertes fomentées pour créer un engouement pour des achats de produits. Le monde entier doit rapidement prendre conscience du danger, pour affronter le régime pervers que les néoconservateurs de notre monde ont créé à Washington. Agir autrement c’est mettre sous risque la vie sur terre...

Répondre à cet article