POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Editoriaux / Opinion > Editorial, opinion, point de vue, dclaration, paix, pertinente, monde, histoire, > Interview de Ren Pallincourt Prsident de la FNAIM par Site Leader Immobilier

Interview de Ren Pallincourt Prsident de la FNAIM par Site Leader Immobilier

mardi 4 novembre 2008, par sli

Comme chaque mois, retrouvez sur notre Blog linterview dun acteur du march de limmobilier.

Ce mois-ci Site Leader Immobilier a souhait poser quelques questions Ren Pallincourt, Prsident de la FNAIM.

Exactement vis--vis du grand public quelle est le rle de la FNAIM ?
La Fdration Nationale des Agents Immobilier regroupe 14 mtiers autour de la transaction, que ce soit administrateurs de biens, syndic, experts, mandataires ou autres spcialistes de limmobilier. Nous sommes une organisation professionnelle regroupant 13 000 entreprises, soit environ 100 000 salaris. Notre rle est dapporter la scurit de la transaction cest dire de garantir la qualit de la prestation professionnelle.

Quobservez-vous chez vos adhrents depuis quelques mois ?
Je crois quon peut parler dun ralentissement de lactivit depuis le dbut de lanne, on peut mme dire que lt a t chaud avec des alternances de baisses et de hausses. Nous sommes actuellement dans une tendance baissire.

Pour reprendre votre terme de tendance baissire , quelle vue avez-vous pour 2009 ?
Dune manire gnrale nous devons faire face des vnements brutaux, je vous parlais de ralentissement, dalternance baisse hausse. Dans ce cadre l le 3me trimestre 2008 fut difficile. A prsent on nous parle dune croissance de 1%, de dtrioration de lemploi, dune inflation de plus de 3%, etc. 2009 je pense, sera lanne de la transition, pour se rendre compte de lensemble il est bon de faire la part des choses entre une lecture macro conomique pas trs optimiste et une lecture micro conomique. 90% des gens se portent acqureurs dun bien pour y vivre, soit parce quils se marient soit parce que le couple a un nouvel enfant. Limmobilier est une activit qui correspond une ncessit et la demande reste forte.

Craignez-vous que la hausse des taux naffecte durablement le march immobilier ?
Si la politique des banques continue en ce sens le march sera touch. Les taux ont mont, les banques ont refait leurs marges, prsent ils devraient tre la baisse. Larbitre cest le crdit !

Combien de temps pensez-vous que cette crise va durer ?
Je reviens ce que je disais prcdemment, savoir la brutalit de la crise, de la crise conomique bien sr, videmment elle peut agir dans lautre sens mais je doute que la croissance revienne demain. En ce qui concerne la crise immobilire, tant que le besoin reste important il ny aura pas dcroulement des prix.

Dans un march actuellement trs nerveux, pensez-vous quil soit vraiment justifiable dimputer aux agents un part de responsabilit ?
Ils subissent. Les agents sont des rgulateurs du march qui, pour le moment, ont perdu cette facult. Pour autant ils ont un rle trs important jouer, cest eux qui vont devoir rquilibrer la valeur entre loffre et la demande.

On assiste un peu partout louverture dagences low cost ou des offres comme une voiture ou un deuxime appartement offert, pensez-vous que les agents vont devoir sadapter cette nouvelle donne ?
Oui, ladaptation est une bonne chose. Que ce soit via des produits comme lassurance moins value sur 3 ou 5 ans ou laccompagnement au-del de la transaction comme linstallation lectrique, linscription des enfants lcole ou dautres services, il est toujours important de sadapter aux besoins du march, de se rendre plus comptent, plus efficace, plus thique.

Quelles diffrences observez-vous entre les agents franais et leurs voisins europens ?
Une grande diffrence. En Angleterre ou en Norvge par exemple les agents immobiliers travaillent avec des mandats dexclusivit, ils ont 100% du march de la transaction. En France la situation est toute autre, les mandats sont gnralement simples, ce qui laisse une part des transactions entre les particuliers.

Comment envisagez-vous lvolution du rle de FNAIM dans les annes venir ?
Pour commencer dans les semaines venir la FNAIM va faire un tour de France de ces adhrents afin de leur apporter des conseils de management, de gestion publicitaire, etc. Je pense que dune manire gnrale nous serons amens tre plus proches, comme je le disais, nous accompagnerons davantage.

Propos recueillis par :

Olivier Doudon
Relations Presse
Service presse & communication
olivier.presse@site-leader-immobilier.fr
http://www.site-leader-immobilier.fr

Chaque mois retrouvez linterview dun acteur du march de limmobilier sur notre Blog.


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.