POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanit > Monde, actualit internationale, politique, relations, diplomatie, affaires trangres > Politique, France, francophonie, Algrie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde arabe, vi > associations, mouvement, vie associative, initiatives citoyennes, intrt commun, > Algrie : Boudiaf et Bouteflika au seuil du tolrable

Algrie : Boudiaf et Bouteflika au seuil du tolrable

Lopposition silencieuse et celle qui prore au quartier de la rsignation

mardi 2 juillet 2013, par Azouz Benhocine

Toujours mauvaise de la classe en cette fin juin, l’anne scolaire se termine et les rsultats sont publics. L’Algrie rentire, soumise aux responsables qui l’altrent pour l’incertitude et le chaos, continue sa corruption. Chasser le petit groupe d’Algriens rassembls le 29 juin 2013 sur la tombe de Mohamed Boudiaf, porte la mme exclusion tueuse...

Bouteflika accumule, 2 mois et 2 jours dune absence naturellement entoure dune pitre communication, au mme jour, de la 21me anne de la disparition de Boudiaf. Le rgne du npotisme continue et les immenses ressources assurent au marqueur, d’un lit d’hpital parisien d’o a retenti, l’ordre de disperser ce recueillement.

Savoir quaucune opposition nest pas oprationnelle face lemprise des nationalistes ternels tuteurs dune Algrie brime, les algriens viennent de le vrifier leur insu et malgr eux. Lvolution construite avec la patience de la longueur du temps qui met lcart et lisolement la bte immonde de lintgrisme, est perceptible dans le pays qui a abrit la plus horrible hcatombe du Monde et de ces dernires annes.

La fin de la violence que le temps qui se met en place, semble dplaire aux autorits algriennes. Puisque de paisibles citoyens sont malmens, on convoque l’interdit dans les circonstances exceptionnelles de la maladie... Pour alimenter les sbires des deux camps : islamistes et rpressifs du rgime indcrottable.

Mais lopposition existe dans sa forme opportuniste au temps de vote et inactive aux heures dcisives. Elle est mme dite silencieuse, pour app ter les opinions qui cherchent suivre une quelconque vie sociale ou activit politique cohrente, stabilise et lgale. Une bonne cinquantaine de nouveaux partis politiques ont particip aux dernires lections locales et lgislatives et font fonctionner les institutions du pays dont on ne cesse gure de citer ses richesses, souvent dtournes

Ces organisations politiques se taisent sur tous et tournent le dos la ralit, trop flagrante, de la vacance du pouvoir avec la maladie du ras ou la panne institutionnelle ! Elles n’ont aucun agacement, surtout de leur indcente existence quand commence le 3me mois du prsident terrass par la maladie ! Leur pays est comme convenu d’attendre le dernier saint sauveur !

Afin de sparer et dabattre le bras arm quest lislamo-terrorisme, la socit civile a ripost derrire Feu Mohamed Boudiaf en 1992 lors du retour de ce dernier son pays, le 16 janvier de la mme anne et ensuite pour tre abattu par son garde-du-corps Bouma rfi LMarek. La reconqute des valeurs de solidarit et la transition un Etat dmocratique, aprs le 5 octobre 1988, na pu se faire sous Chadli sans un pril de dstabilisation. Boudiaf tait revenu, aprs lui un certain Zeroual a aussi dpann

Leffondrement du systme du parti unique qui a usurp le sigle FLN , ne sest pas achev en 1988. Il a reconduit sa propre rinvention. Les dmagogues que recelait lex-parti unique ont cr une presse et des politiciens, des officines qui ont prserv les exclusions de tous ceux qui sortent du modle de socit bas et paramtr avec les constances nationales, pour se maintenir

Religion et langue arabe sont restes statiques et riges en drives culturelles o le football dtient lattraction danimer la morosit gnrale. Les dbats sur le Hidjab impos aux femmes revient si souvent, qu’il impossible de parler d’galit ou de sujets sociaux comme le cot de la vie.

Le dveloppement et les liberts, que respirait lhomme qui drange depuis sa tombe en 2013, ne sont pas les segments succs, et ne mobilisent pas en Algrie. Les forces qui en pensent au progrs prorent alors quelles sont inaudibles par la socit.

En Tunisie, au Ymen ou en Egypte les dbats disputent le passage une nouvelle re, en liant solidement aux besoins sociaux et les urgences conomiques avec les pouvoirs en place, dans leurs propres paysages ayant dgag toutes les nbulosits.

La demande ailleurs est politique, mais fatalement elle nest pas recevable dans la situation dexception algrienne qui na mme pas lthique dtre reconnue. Un prsident algrien, entamant sa 10me semaine de carence ne peut rpondre rien. Il nautoriserait pas, depuis son lit vachement surveill Paris, quon se rappelle de Boudiaf dont la mort donne par Bouma rafi na de mains commanditaires que celles qui improvisent et apprivoisent linquitude de na pas deviner demain !


Voir en ligne : Tous nos articles o BOUDIAF et BOUTEFLIKA sont cits


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.