POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > Publicité en ligne : nouveau record

Publicité en ligne : nouveau record



Croissance continue du marketing sur le Web, des opportunités en temps de morosité


lundi 15 octobre 2012
par Damien Djamel Bouch’Raf


Les recettes publicitaires sur Internet pour le premier trimestre de 2012 établit un nouveau record de à 8,4 milliards de dollars et de 8,7 les trois suivant de la même période. Ces chiffres concernent la première économie du Monde, des Etats-Unis, de laquelle adviennent des répercussions sur le reste du monde. Sinon c’est bien à partir de l’Amérique que se dessinent les comportements avenirs...

L’avancée des technologies numériques est incessante, le marketing vole encore plus haut avec des ailes mobiles élevé par les nouveaux outils : Tablettes et smartphones, des produits plus connectés que leurs ancêtres. La vitalité du marché de la publicité sur Internet est suggestive de nombreuses nouvelles pratiques du marché, en amont pour le comportement des ventes et en aval des tendances par les quelles s’effectuent les achats.

Pour les économies stagnantes du monde capitaliste embourbées dans une crise colportée par un changement de civilisation, guidée par les pays émergents, c’est une réalisation importante. Quand la croissance de la pub en ligne est à deux chiffres atteignant 14%, en 2012, c’est une non-moindre augmentation par rapport à 2011.

L’économie américaine qui se démène de la crise, en allant droit et de l’avant vers les innovations, voit cette évolution la bouffée d’air revigorante. L’industrie du marketing numérique est sur cette trajectoire positive, et elle propulse le paysage des affaires en Amérique dans un plan qui lui fait surmonter quelques unes de ses difficultés.

Un rapport de l’IAB L’Interactive Advertising Bureau publié, en juin 2012, sur les revenus publicitaires sur Internet, annonce le niveau record de 17 milliards de dollars au premier semestre de 2012, qui était de 14,9 milliards de dollars au premier semestre de 2011. Un rythme bien établi, au second trimestre de cette dernière année on est passé à 8,7 milliards de dollars, contre 7,7 milliards l’année dernière.

Ces chiffres semestriels ont été étayés par une étude de chercheurs de la Harvard Business School. L’écosystème d’Internet qui obtient des financements incontournables par la publicité, est considéré le moteur essentiel de l’économie américaine.

Les entreprises ont compris instinctivement et depuis qu’Internet existe, que l’enjeu d’augmenter leurs ventes passe par les pratiques nouvelles auxquelles s’adonnent les consommateurs. Les achats en ligne ont ont le vent en poupe.

La mobilité des tablettes et smartphones, détient le haut du pavé. Le chiffre d’affaire qu’elle a généré, a presque doublé. Une augmentation de l’ordre de 95%, lors du premier semestre de l’année, effectuant 1,2 milliards $ de recettes, comparativement à 636 M $ à la même période l’an dernier.