POPULI-SCOOP, Scoop Populaire : l'information citoyenne et l'actualité critique

 


L'ARTICLE

Traduire/Translate

MAROC : Que le plus intelligent l’emporte

Le mouvement du 20 février précipitation et manque de créativité.

vendredi 23 décembre 2011- par lehdahdarachid

Le Palais qui ne peut en aucun cas tolérer que son emprise sur la vie politique et économique du pays soit mise à rude épreuve, décide de concéder quelques avantages sociaux en termes d’augmentations salariales et de réformes électorales...


Voir en ligne : NOTRE DOSSIER MAROC

Les résultats des élections qui ont eu lieu au Moroc dernièrement, ne sont que l’aboutissement d’une longue suite de faits et d’événements savamment orchestrés. En fait, il s’agit d’un jeu politique très complexe où tous les moyens sont permis pour aboutir à des fins bien précises. D’une part les manifestants issus du mouvement du 20 Fevrier poussent la population à l’effervescence et de l’autre le Palais pour couper l’herbe sous leurs pieds prend le devant. Il lâche du laisse et promet des réformes dites très importantes.

En effet, le Palais qui ne peut en aucun cas tolérer que son emprise sur la vie politique et économique du pays soit mise à rude épreuve, décide de concéder quelques avantages sociaux en termes d’augmentations salariales et de réformes électorales... Le coup semble réussir puisque dès l’administration de ces remèdes la fièvre s’est progressivement calmée dans le Corps marocain... Cependant, beaucoup de questions semblent rester sans réponse après les élections :

1- A-t-on vraiment apporté des changements durables et convaincants dans la scène politique marocaine ?

2- Le pays s’est-il réellement enrichi politiquement et socialement à l’issue de cette aventure ?

3- Les partis politiques ont-ils sérieusement reconsidéré leur rôle dans l’épanouissement politique et social du pays ?

4- Le roi sous le règne de qui le pays progresse tant bien que mal, il faut le reconnaître, a-t-il pensé que le Peuple a besoin d’orgueil, d’équité et de confiance en soi face aux aléas de l’adversité ?

5- Pourquoi les chefs des partis politiques refusent-ils de reconnaître qu’on les aime pas et que s’ils voudraient rendre un immense service à leur pays ils feraient mieux de déguerpir ? (Et plus vite ils le feraient mieux ça vaudra...)

6- Pourquoi, malgré les milliards de dirhams dépensés pour redresser l’Education et la Santé dans le pays les résultats s’affichent très maigrelets ?

La liste des questions pourrait s’allonger à l’infini ! Mais, peut-on en faire autant avec les réponses ?

Finalement, et malgré sa fougue, le mouvement contestataire du 20 Février a perdu la partie ; non pas parce qu’il n’avait pas entièrement raison mais tout simplement parce qu’il était né dans la précipitation. Un mouvement qui a manqué d’intelligence et de créativité face un géant adversaire qui le surpassait de moyens, d’intelligence et d’ingéniosité !

Recevez les articles

Dès publication avec FeedBurner

(outil GOOGLE)

Fichier hébergé par Archive-Host.com - Fichier hébergé par Archive-Host.com

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.  Fichier hébergé par Archive-Host.com

De notre rédacteur : T O U R E T.

 

Votre publicité -ICI-

Cliquer ci-haut pour contact

Tout POPULI-SCOOP Fichier hébergé par Archive-Host.com

POPULISCOOP : Scoop Populaire. Ecrire et publier un article. SATIRIQUE ET CITOYEN.

Insérez ce gadget - ou abonnez-vous par émail