POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poster un message

En réponse à :

  • Entre menaces et vote, les Algériens face aux anciens gangs de la politique.

    21 novembre 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Ecouter l’article. L’armée algérienne a arrêté 8 personnes qui s’apprêtaient à rejoindre les terroristes qui opèrent dans le Sahel. GSPC, le dernier héritier de la nébuleuse islamo-criminelle algérienne qui a commencé avec l’AIS (Armée Islamique du Salut), s’est déployé depuis les années 80 au Sahara, fondant l’AQMI. Puis est descendu jusqu’au Mali, s’alliant d’abord avec les Touaregs…
    Ces huit Algériens ont été arrêtées mardi, 19 novembre, dans les wilayas (départements) de Ghardaïa et de Relizane. Le (...)