POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanit > Monde, actualit internationale, politique, relations, diplomatie, affaires trangres > Internet et entreprises qui soumettent des articles pour des liens (...) > Deux journalistes explorent les rangs d’une faction djihadiste en (...)

Deux journalistes explorent les rangs d’une faction djihadiste en Syrie

Des images palpitantes des mandres d’une guerre par intermdiaires civils...

jeudi 17 septembre 2015, par Jaco

Un documentaire exclusif de 52 minutes produit par "Intgrales" retrace les mandres cloisonnes des brigades djihadistes en Syrie. Il a t diffus ds le dbut du mois de septembre 2015 sur spicee.com. Ce site consacr aux grands reportages pour tablette et mobile, est une Web-TV payante exprimentale. Mais elle accde petit--petit, et de plein pieds cette fois, le cercle des mdias alternatifs crdibles.

Voir un extrait ICI.

Deux journalistes algriens sont derrire la compagnie productrice nomme "Intgrales.mag", ils coproduisent avec spicee, un reportage de 52 minutes dont les extraits sont d’une palpitante qualit. Cette dernirei rside dans la pntration de factions d’islamistes arms, l o on tue le journaliste. Le doc de choc est de bonne facture, du fait aussi des risques pris pour s’immerger parmi la dsolation que les djihadistes sment en Syrie.

Journalisme : quelques sujets...
 Lotage John Cantlie fait le reporter du Daesh
 Retrait du passeport dun journaliste japonais qui voulait se rendre en Syrie
 Nadir Dendoun : le photographe de Bagdad
 Julian Assange : lexaction dun journaliste.

Les deux reporters sont accueillis par une faction parmi les hordes armes qui peuplent les rangs de l’opposition. C’est Abou Muhammad Al-Halapi, chef de la mouvance Ansar Al-Aquida , en personne qui a permis aux deux journalistes de raliser cette investigation image. Ici c’est un vrai labeur de terrain, dont rverait le reporter rsign du bon sujet.

Ansar Al-Aquida est un groupuscule estim avoir un plus de 1000 hommes. Il tait d’abord sous le commandement d’Al-Qada, puis est pass sous celui de l’Etat Islamique et pour enfin se dclarer autonome des grosses organisations. Cette phalange mne donc le djihad pour le mme projet de socit, bas sur l’islamisme, que les autres islamistes.

Actuellement nombreux groupes terroristes en Syrie montrent patte blanche, pour tre pargns des frappes de l’alliance que conduisent les Etats-Unis. Y compris "Djabhat Enusra", qui a parl sur El-Jazeera et a t distingue du Daesh par les mdias, est en concurrence avec le Front islamique pour fdrer le "djihad" contre le rgime. Ils cherchent gagner un "visage recevable" pour la diplomatie, dont celle de France, qui prpare l’intensification des frappes visant le Daesh.

Il convient de prciser, depuis plus d’un an que l’intervention amricaine a dbut, les organisations terroristes, dans leur ensemble, recrutent plus qu’elles en perdent avec l’intervention arienne conduite par le Pentagone. Le flux incessant de combattants empruntant la passerelle turque continue encore d’ameuter les islamistes passant la lutte arme.

Les USA ont t suivis ds le dbut de leurs frappes par d’autres allis, dont certains ont prfr bombarder uniquement en Irak. Maintenant ils changent leur tactique errone qui laissait le Daesh et les autres criminels en paix quand ils sont en Syrie, dans le seul but de priver Assad du moindre sauvetage.

Yacine Benrabia et Farouk Atig, envoys spciaux Lattaqui, Idlib et Alep (Syrie) du Journal du Dimanche ont publi un sujet le dimanche 19 juillet 2015 sur cet Hebdo. A consulter ICI. Ils ont retrac, jour aprs jour, la semaine qu’ils ont pass en Syrie. Ils tmoignent de la rgion visite, ils rapportent qu’elle s’est vide de sa population, d’o les rfugis en nombre.

De tels produits couvrant en profondeur l’actualit sont effectivement rares. Surtout que la Syrie est certainement le pays le plus impntrable aux journalistes. Les islamistes dans leur ensemble ont chass les lments qui travaillent dans tous les mdias des rgions qu’ils contrlent. Le rgime lui aussi tait par le pass une vraie dictature allergique la transparence, maintenant il est totalement opaque en raison de vigilance face aux ennemis.

Les reporters qui s’aventurent, comme pour ce reportage captivant et d’une actualit puise du champ de la guerre civile syrienne, doivent subir les paramtres que leurs imposent les terroristes qui les accueillent. Ce qui est avou par les deux journalistes l’origine de cette prouesse fidle une ralit de gurilla...

YACINE BENRABIA : journaliste reporter et free lance indpendant. Il a t bless 2 fois en Syrie, Alep en 2012, aprs avoir reu un clat de bombe de l’arme syrienne. Il a t soign par le docteur Jack Beress le fondateur de l’association Mdecins sans frontires.Farouk Atig :

fondateur d’INTEGRALES productions qui ralise et produit des reportages et documentaires destins aux principales chaines de tlvision couvrant lactualit mondiale. Il collabore avec nombreuses chanes franaises sur les questions du Moyen-Orient. Farouk Atig

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.