POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > L’Iran abat un drone israélien au dessus du site nucléaire de Natanz

L’Iran abat un drone israélien au dessus du site nucléaire de Natanz

L’Etat hébreu ne dément pas...

lundi 25 août 2014
par Hugo Mastréo


Selon la BBC, dans un article du 24 août (lien pour le consulter en fin de cet article), l’Iran a abattu un drone israélien qui survolait le site nucléaire de Natanz, situé au cœur au pays. Ce dernier est le principal site d’enrichissement d’uranium de l’Iran. Les autres installations nucléaires d’Iran sont : Arak, Qom, Isfahan et Bushehr.

Voir en ligne : Notre dossier : Iran nucléaire Israël

Le site nucléaire de Natanz se positionne à 300 km (185 miles) au sud de la capitale, Téhéran. Les Gardiens de la Révolution disent, dans une déclaration officielle, qu’ils ont tiré un missile sur le drone furtif qui approchait la région où se situent les infrastructures nucléaires.

Les autorités iraniennes n’ont, cependant, pas précisé ni la date de l’apparition de l’engin, les circonstances de leur riposte et ni la manière de l’identification qui établit que l’engin volant automatiquement est israélien.

Natanz est le principal site d’enrichissement d’uranium de l’Iran. Il renferme, selon des données colportées par plusieurs observateurs, plus de 16.000 centrifugeuses. Les gardiens de la révolution ont déclaré que le drone était bien présent, volant au-dessus de l’installation nucléaire de Natanz.

Si c’est le cas, le fait que ce drone ait réussi à s’approcher si près de ces installations, soulève des questionnements sur les capacités de détection de telles intrusions dont disposent l’Iran.

Dans le passé, Israël a souvent menacé, avec une démonstration de Netanyahou à ONU, d’attaquer les centrales nucléaires de l’Iran. Un bras de fer est ouvert depuis des années entre les deux pays.

Les puissances mondiales, qui disent parler au nom de la communauté internationale, sont en train de négocier, depuis des années, avec l’Iran sur son programme nucléaire. Elles doutent que le pays des Mollahs ait des projets d’enrichissement de l’uranium pour l’énergie civile, l’accusant de se doter de bombes atomiques dévastatrices.

De son côté Téhéran insiste sur le fait qu’elle veut garder l’exploitation de capacités nucléaires à des fins pacifiques. Mais, sans confiance, les critiques notamment du côté de l’Etat hébreu, se sont montré insistantes que ce n’est qu’une façade, produire des armes nucléaires en est l’objectif iranien.

Les officiels israéliens questionnés par plusieurs médias au sujet de ce dernier fait de la destruction de ce drone, ont refusé de fournir le moindre commentaire. Cherchant une issue honorable des massacres de la population palestinienne à Gaza, les militaires israéliens s’adonnent à plusieurs diversions, pour éviter les retombées de plus de 2000 morts, dont 500 enfants, dans l’enclave palestinienne pilonnée pendant plusieurs jours avec de lourds armements.

L’article de la BBC

Répondre à cet article