POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poster un message

En réponse à :

  • Le sang frais de Barakat décante modernité et régression

    24 novembre 2014, par Damien Djamel Bouch’Raf
    L’agression verbale et journalistique du médecin Amina Bouraoui, membre des plus dynamiques du mouvement Barakat en Algérie, par les prédicateurs religieux et les écrivassiers d’une certaine presse, est une attitude qui n’a cesse de se répéter. En concert avec le pouvoir à la douteuse légitimité, le nationalisme pervertissant l’identité sociale et novatrice de l’Algérie, s’est ébranlé. L’effet de « Barakat » dans les opinions insoupçonnées que recèle le peuple algérien traîné, malgré lui, à la régression et (...)