POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Editorial, opinion, point de vue, déclaration, paix, pertinente, monde, (...) > Wikileaks nouvelles révélations sur les comptes en banques Suisse.

Wikileaks nouvelles révélations sur les comptes en banques Suisse.



La transparence de Wikileaks fédèrent les dénonciateurs du capitalisme sauvage !


lundi 17 janvier 2011
par Rebel Kazimir


Le nouveau scandale que Wikileaks s’apprête à divulguer concerne plus de 2000 comptes auprès des banques suisses. Sont concernés par ces nouvelles révélations, quelques 40 hauts responsables politiques mondiaux mais aussi des artistes et des chefs d’entreprises.

Le dossier de ces comptes sera remis le mercredi prochain mercredi 19 janvier, par un ancien banquier du pays helvétique, pour diffusion à Wikileaks incessamment. Il s’agit de Rudolf Elmer, qui a été congédié de la banque Julius Baer en 2002 pour avoir violé le secret bancaire. Il remettra ces données à Wikileaks lors d’une conférence à Londres, selon le journal allemand « Der Sontag » qui a publié l’info le dimanche 16 du même mois.

Le secret bancaire est une redoutable arme pour que les riches ne subissent pas les impositions, de leurs pays, sur les fortunes surtout et leurs activités de citoyens.

Elmer a déclaré à un journal suisse, qu’il se présentera avec deux disques compacts contenant les noms et les détails des 2000 comptes. Ces derniers concernent aussi bien des Multimillionnaires connus dans le monde, que des entreprises internationales et les fonds spéculatifs de plusieurs pays dont les États-Unis, l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Les révélations sont recueillies de quelques trois institutions financières, y compris la Julius Baer d’où, pendant la période 1990 à 2009, cet employé de banques a causé des fuites de documents.

La Suisse a accepté en 2009, après la crise et sous la pression des moralisateurs du capitalisme, de remettre quelques 4600 cas de fuite de capitaux. La banque « UBS AG dodge » a accepté les révélations et l’Eta américain a retiré les poursuites contre cette banque, quand un seul milliardaire a été déclaré avec 200 000 $ de dépôts en compte secrets.

La banque Julius Baer où travaillait Elmer a nié les allégations de ce dénonciateur. Et affirme ne pas avoir aidé ses clients riches à échapper à l’impôt. Elle soutient que l’intéressé a lancé une campagne pour discréditer la banque et certains de ses clients pour avoir été congédié. Lui reprochant d’être e également une menace pour les individus, car il a modifié les documents qu’il va présenter. C’était le cas d’accuser Wikileaks d’être aussi un danger contre des personnes.

Elmer n’a jamais été arrêté et peut voyager librement. Il a rendu visite aux USA en 2007 et a remis à l’US « Internal Revenue Service » des indications de huit clients concernés par la fuite fiscale. Il a également témoigné dans une affaire en Allemagne liés à un investissement appelé Moonstone Trust.

Il a aidé Wikileaks dès cette année à se faire découvrir par le monde du journalisme et de la presse, c’était la première fois que le site de Julian Assange utilise de telles informations. Et vient au monde comme une source crédible, et d’un journalisme nouveau.