POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


La femme marocaine dans la publicité




mercredi 1er décembre 2010
par kenzabellamlih


Dans le cadre de ma scolarité, j’ai été amenée à effectuer une contribution de recherche pour laquelle j’ai choisi comme thème l’utilisation de la femme dans la publicité. Je parlerai ici essentiellement de la femme marocaine.

Auparavant, la femme au Maroc ne jouissait pas de ses droits les plus simples. Opprimée, son statut était toujours inférieur à celui de l’homme. Dans le milieu rural, la fille était privée de son droit à la scolarisation et tout comme dans le milieu urbain d’ailleurs, ses responsabilités se limitaient à l’éducation de ses enfants, au service de son mari et à la bonne tenue de sa maison.

Toutefois, les choses ont considérablement changé durant les quinze dernières années. La femme a acquis plusieurs de ses droits pour lesquels elle a longtemps milité. On l’aperçoit aujourd’hui dans différents secteurs et occupant différents postes dans la vie politique, économique, associative et même dans la publicité.

La femme marocaine est aujourd’hui émancipée, autonome, active, sexy, moderne sans négliger pour autant ses devoirs envers sa famille.

Profitant de cette métamorphose, les publicitaires s’en sont servis pour vendre plus. Elle apparait donc à la télévision, sur les affiches et elle fait de la publicité sur les lieux de vente à travers des stands de dégustation, d’essai, de tombola et concours ou tout simplement comme objet associé à un produit, une belle fille pour une belle voiture par exemple.

On peut donc la mettre en valeur soit à travers ses capacités intellectuelles soit via son aspect physique car rappelons le, tout est bon pour vendre. Néanmoins, son image se voit parfois dégradée puisqu’on use toujours de l’image de la femme au foyer, simple ménagère dépendante de l’homme notamment pour les publicités de lessives, de produits ménagers...

Par contre, l’image de la femme qui est encore loin d’être développée au Maroc est bel et bien celle de la femme sexy dans laquelle on met en avant ses atouts physiques pouvant susciter le désir sexuel. Normal, étant un pays où la religion musulmane prône, le Maroc n’évoluera jamais assez dans ce sens. Plusieurs publicitaires ont tenté de casser le tabou mais ont vu leurs créations censurées à la fin. Ils se voient donc contraints de se poser des limites à ne pas dépasser dans le respect de la religion et des mœurs car même si plusieurs marocains se sont ouverts sur l’occident et ont vu leurs mentalités évoluer, la majorité s’oppose toujours à toute illustration de nudité ou faisant référence à un acte sexuel quelconque.

Kenza BELLAMLIH Etudiante en Master of Science à l’Ecole Supérieur de Commerce de Toulouse à Casablanca