POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Devrions-nous nous inquiéter




mercredi 28 octobre 2009
par marie1991


De plus en plus la consommation de drogues commence tôt. Certains en prennent étant au primaire d’autres au secondaire et quelques uns n’en consommeront jamais. Mon article est loin d’avoir pour but de dire si cela est bien ou mal mais plutôt pour dénoncer un fait plutôt inquiétant. On retrouve maintenant des drogues qui permettraient d’aider les étudiants dans leur perfomance académique.

Ces drogues, plus communément apellées les smart drugs sont souvent des médicaments prescrits tel le Ritalin qui est très facile à se procurer. C’est d’ailleurs sur ce médicament que je m’attarderai davantage.

J’ai lu un témoignage d’une jeune au secondaire qui a commencé à voler des pilules de Ritalin à son frère qui lui en prenait pour des fins médicales. Elle disait que lorsqu’elle a commencé à en prendre c’était seulement pour le « fun » seulement elle s’est vite rendue compte que ça la rendait plus concentrée et plus motivée.

Selon des recherches menées aux États-Unis de 3 % à 11 % des étudiants consommeraient du Ritalin ou autres amplificateurs cognitifs. Mais le fait de consommer ces drogues lorsque nous n’en n’avons pas réellement besoin est-il sans danger ? En fait si on prend encore une fois le Ritalin, celui-ci peut à long terme entraîner les effets suivants : anxiété, nervosité, agressivité, dépression, etc. en fait il a des effets comparables à la cocaïne.

Alors, me vient à l’esprit une question inquiétante sommes nous tous à égalité lorsque nous faisons des examens et devrions nous réfléchir à un moyen pour que tout le monde le devienne….