POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


La retraite pour Jessica Bélanger



La blessure au genou de la championne mondiale a pris le dessus.


vendredi 21 août 2009
par jeanne boudreault


C’est avec peine que la gymnaste elle-même et ses entraîneures, Brittany Lachance et Tanya Ryan, ont annoncé que l’athlète canadienne se retirait du monde de la gymnastique, en raison d’une grave blessure au genou.

C’est le 19 juin dernier, à Toronto, que l’on apprit la triste nouvelle du départ de la gymnaste nationale Jessica Bélanger. Blessée depuis plus d’un an au genou gauche, son médecin ne lui donna d’autre choix qu’un arrêt préventif d’un an. Mais d’après les rumeurs du club, la jeune canadienne n’aurait pas l’intention de revenir à la gymnastique en temps qu’athlète.

En effet, son genou, en plus de 4 déchirures du ligaments croisés antérieurs, elle aurait aussi développé une chronomalacie. Après plusieurs démarches médicales et chirurgicales, l’adolescente n’aurait eu d’autres choix que d’abandonner les entrainements.

Par-contre, d’autres projets sont déjà prêts sur l’agenda de la jeune athlète. En effet, nous avons pu la voir le 5 juillet dernier aux Visa Championships à Miami, en Floride, en temps qu’assistante-entraîneure du junior national canadien féminin. Malheureusement, ce ne fut que de faux espoirs quand on apprit par un communiqué de presse de la fédération que Jessica Bélanger ne ferait pas parti de l’équipe canadienne à l’automne, ni en temps qu’athlète ni en temps qu’entraîneur, affirmant que la jeune québécoise se retirait définitivement du monde de la gymnastique artistique pour des raisons de santé.

Mais c’est avec fierté qu’elle devrait se retirer, avec le titre de championne mondiale à 2 appareils qu’elle réussit à garder pendant plus de 6 mois et 5 médailles d’or aux championnats pan-américains senior. De plus, Jessica Bélanger aura été la plus jeune gymnaste de l’histoire à gagner le titre mondiale. C’est une carrière en or, de plus d’une décennie, de laquelle le monde de la gymnastique artistique s’en souviendra.