POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Parti Anti Sioniste, la liste des mécontents du sionisme dévoyé !



L’Europe est le continent où la Shoah aveugle nombreux politiciens, y compris les plus rationnels…


mercredi 20 mai 2009
par Damien Djamel Bouch’Raf


L’éparpillement de populations selon l’appartenance religieuse ne touche pas en réalité que les juifs. Elle est générale et tous les continents et pays sont habités de plusieurs confessions. On peut trouver des chrétiens, des musulmans et des athées, entres autres divinités, aussi bien en Chine qu’en Colombie. Comme il est vrai que certains pays inscrivent dans leur constitution respective qu’ils ont une religion "d’Etat".

Le sionisme dénaturé pousse à une nouvelle indexation des clivages diplomatiques.


L’idée originale et originelle du sionisme est de terminer avec l’éparpillement assimilé à l’errance du peuple juif. Or il s’agit bien de deux positionnements différents. D’ailleurs beaucoup de juifs refusent d’être sionistes et s’accommodent de vivre là où ils le désirent. Dans certains pays arabes et musulmans, les militants engagés pour la modernité disent : « Un pays sans juifs est voué à la déchéance ».

En effet selon l’humanisme primaire, il est inadmissible qu’une population quelconque, en milliers ou en millions, qui désire s’assembler pour vivre ensemble, et on le lui refuse. Mais quand c’est le cas de colonisation pour atteindre cet objetif ! Comme le dit l’ancien président Jimmy Carter, parlant d’apartheid, bien avant le carnage de décembre 2008 et janvier 2009 et de loin en avance que Dieudonné en France ou Ahmadinedjed... De racisme, le sionisme est dénaturé. Voir nos autres sujets sur démarche de paix de Mr. J. Carter et l’occupation israélienne.

Mais il faut compter sans l’occupation actuelle du globe terrestre, pour assouvir cette aspiration de patrie. Foncièrement, créer un pays, comme fut le cas des USA, sans exterminer un autre peuple qui y a vécu auparavant, est inimaginable... Toutes fraîches sont sont les décolonisations qui ont transformé l’humanité. Pour la Palestine, des sionistes se substituent aux habitants originels d’une région du monde, les palestiniens ne sont uniquement musulmans, et l’ONU en a avalisé par résolution.

L’éparpillement de populations selon l’appartenance religieuse ne touche pas en réalité que les juifs. Elle est générale et tous les continents et pays sont habités de plusieurs confessions. On peut trouver des chrétiens, des musulmans et des athées, entres autres divinités, aussi bien en Chine qu’en Colombie. Comme il est vrai que certains pays inscrivent dans leur constitution respective qu’ils ont une religion "d’Etat". L’exigence faite aux palestiniens de reconnaître Israël en Etat juif laisse perplexe pour le but de la dépossession du sol !

Les humbles gitans, exemplaires dans leur errance avec ou pas de croyance religieuses, sont démunis de pays et sont selon leur ethnie déshérités de patrie. Ces parias multiséculaires, disséminés dans le monde, n’ont pas de barricades pour se faire entendre de tous les nombreux dieux qu’ils prient ou bien s’en passent de vénérer. A la fois éparpillés et sans patrie, leur errance est légendaire. Ils n’ont pas de grands arsenaux, dont l’intelligence de dominer autrui, avec une idéologie propre ethno-confessionnelle, des banques et un dieu unique. Sinon comme les juifs le plus ancien créateur que l’humanité a rencontré.

Un parti strictement anti sioniste, comme celui qui participe aux élections européennes du 7 juin 2009 en France, est une mission politique périlleuse. L’épée de Damoclès de l’antisémitisme a sévit à de bien moindres convictions. Elle a frappé sans recours des journalistes... Au point où l’écriture de sujets qui dénoncent Israël sont directement assimilés à l’antisionisme. Alors qu’il s’agit d’un conflit qui procure des fanatismes mettant en danger les juifs, ses soutiens occidentaux et en tête les USA. Ces derniers commencent à prendre leur distance d’Israël, pays qui a bénéficié d’un soutien inconditionnel... D’ailleurs la question palestinienne est au centre du discours de ce parti, le parti anti sioniste, et qui questionne déjà profondément la société française. Elle ouvrirait une brèche, en cas de résultat, dans l’opinion.

Lors du dépôt de la liste au ministère de l’intérieur

Si le parti anti sioniste ambitionne de se positionner dans le champ politique par une explication laïque, il peut surprendre. Il aurait plus de chance d’arriver au but de décrédibiliser le sionisme tel qu’il est dévoyé. D’abord parce que s’il siègera à Bruxelles et Strasbourg, il peut influer... Et s’il arrive à démontrer que le sionisme actuel est au service d’un Etat aux mains fraîchement entachées de crimes de guerre. La France doit s’en passer de soutenir pour ne pas alimenter, et décevoir, ses citoyens qui croient désormais au joug et aux disparités dont victimes les palestiniens, ceux ressentent que leur pays méprise leur sensibilité.

Commençons par la nature sioniste dangereuse : LES AGRESSIONS.

Un ancien espion du Mossad parlant au nom d’une association française contre le racisme.

Sur TF1, la parole qui derange…

Des rabins anti sionistes lynchés

A Durban, une autre vérité, selon un rabin le sionisme est raciste…

Gouasmi

Anti sioniste

Conférence de presentation 1

2 conférence

3 conférence

Conférence 4

Rabin anti sioniste 1

Rabin anti sioniste 2

Rabin anti sioniste aux USA

Aux USA 1

{{{USA 2}}}

Même en Israël des anti sionistes

L’agression d’un spectacle de Dieudonné

Le parti anti sioniste serait plus adéquat comme front, un forum ou pacte qui partagerait ou fédèrerait les opinions qui différencient les actions diplomatiques. Entre une France laïque, pour une bonne cohabitation des religions qui y vivent et ce qui se passe dans le monde à cause des religions. Une certaine conscience est présente parmi les habitants des banlieues, sa caractéristique indentitaire est gravée. Les français originaires d’Afrique et du Maghreb se reconnaissent grandement dans les idées de ce parti.

Ce parti vole la vedette à l’opposition de gauche qui tergiverse dans la condamnation d’Israël. Chose que la droite, qui n’est noyautée par les lobbys, dite pragmatique peut assimiler. Il joue une parade déterminante dans une décantation, qui augure aux USA avec la Présidence de Hussein Barack Obama, et dans les relations de la France avec un conflit qui gangrène la paix dans le monde. Par la faute d’un pays, toute honte bue se fait désigner en la meilleure démocratie au moyen orient, colonisateur et colonialiste, l’insécurité dans le monde se joue... en guerres !

Votez pour cet article Parti Anti Sioniste, la liste des mécontents du sionisme dévoyé !