POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Quel budget au Pentagone, quand s’aggrave la montée de la Chine et de la Russie ?



Le gouffre financier pour des arsenaux destinés à l’agression et à la déstabilisation


dimanche 16 décembre 2018
par jaco


Pourquoi il y a encore, aux USA, un acharnement à multiplier les armements et à alimenter des conflits dans le Monde ? La lourdeur des frais, alors que les politiques sont inchangées ou plutôt leurs conséquences s’aggravent, pourquoi donc la demande des militaires augmente ? Les dépenses des soldats, destinées aux ramifications mondiales, conduisent à un soutien patriotique du comportement impérialiste. Celui qui aide les dictatures, alimente le terrorisme et amoindrit l’image de l’Amérique, même si la domination est maintenue.

Voir en ligne : Notre dossier USA ¤ Etats-Unis

Environ 700 milliards de dollars est le budget de la défense des États-Unis pour l’exercice 2018, clos le 30 septembre. En vue d’être vérifié, 1200 auditeurs sont intervenus. La vérification est impossible, l’opacité suscite une alerte. Depuis des années que le volume de ces fonds pose problème. Qui en profite le plus ? Et si le contribuable est vraiment informé, voire s’il est d’accord, pour que tant de dépenses soient faites, sans apporter définitivement la sécurité tant coûteuse ?

- Un de nos précédents sujets Les dépenses de guerre des USA devant un trou de 65 milliards... mercredi 17 août 2016

Le gouffre des dépenses militaires des Etats-Unis n’est pas seulement adapté à une force de frappe que l’idéologie interventionniste désire. Mais aussi il est impénétrable, car un vrai avaloir de deniers publics est incontrôlable aux législateurs et questionne les citoyens. Commençons par avouer l’amère réalité que les militaires américains n’ont jamais gagné une seule bataille aussi bien au Vietnam qu’en Afghanistan. Les résultats de leurs actions, même en Irak, sont à l’inverse de leurs projets.

La conséquence de financer, des arsenaux et d’entretenir des personnels, ramène à la question de savoir si le bon usage des deniers publics mobilisés est efficient ? L’audit du budget du Pentagone n’est pas concluant, des zones d’ombre masquent l’inexistence de "service fait" dûment vérifié par les décisions des ordonnateurs et les contrôles des dépenses, puisque c’est la situation où il n’y a aucune recette.

- Le Pentagone veut son avion de la guerre des étoiles 9 avril 2015

Il ne se passe une saison, sans que les Etats-Unis ne pressent ses partenaires de l’OTAN de régler leurs tributs et d’augmenter leur contribution financière. Alors que le Pentagone, l’armée interne est soupçonnée de pires détournements. Le manque de transparence protège, malgré les tentatives des journalistes, de savoir où partent les grosses dépenses militaires. Cette institution est fermement opposée à l’audit de ce son budget !

Particulièrement la presse alternative, mais aussi nombreux journalistes critiques ou honnêtes, se sont emparés en cette fin d’année 2018, de la question du contrôle du budget du Pentagone. Alors des fuites commencent à surgir pour des détournements et des prestations servant à cela, les investigations des médias alternatifs sont encore venus cette fois, plus imprégnés, du sujet qu’ils ont déjà traité depuis bien avant 2016.

- 1/2 milliard pour "Bell Pottinger" dans la propagande de guerre en Irak 4 octobre 2016

Le Pentagone a échoué à ce que l’on appelle son tout premier audit complet, a déclaré, en novembre dernier lors de la clôture du budget en septembre, un haut responsable qui a révélé des divergences comptables au sein du département de la Défense américain. Des opérations comptables peu claires qui pourraient prendre des années à être résolues. Elles questionnent sur la destination de cette grosse finance ?

Les onéreux systèmes d’armes, les besoins de plus en plus inconcevables en personnel, les inutiles nombreuses bases militaires de tailles diverses, chez nous et à l’étranger et des troupes déployées dans des régions très éloignées, est-ce vraiment importants ?

Dans la page opinion du Wall Street Journal, le plus à droite de tous les médias américains, les présidents républicains des groupes du Sénat et du Congrès publient, le vendredi 29 novembre 2018, une tribune commune, pour plaider le budget des forces armées. Dans l’espoir de faire échec à une récente demande-directive du président Trump de réduire les dépenses de la défense pour l’exercice 2020. Lire ICI.

NYT: Le Pentagone ne sait pas où va l'argent

Répondre à cet article