POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > Seleznev, comment le hacker russe a été appréhendé.

Seleznev, comment le hacker russe a été appréhendé.



Un hacker russe entre les mains de la justice américaine, une autre controverse


lundi 16 mars 2015
par N.E. Tatem


Roman Valerevich Seleznev, un hacker (pirate informatique) russe, attend d’être jugé aux Etats-Unis, après avoir été arrêté début juillet 2014, suite à une traque qui a duré un peu plus d’une décennie. Elle s’est terminée dans une île paradisiaque comme dans un polar baigné dans l’exotisme. Bien des mois plus tard, quelques détails sur l’opération de son arrestation commencent à être connus.

Voir en ligne : Notre dossier : Hackers et Internet

C’est l’un des dossiers, au top parmi nombreux, qui a été des plus suivis par les agents de sécurité américains qui travaillent contre la cybercriminalité. C’est aussi l’une des rares prises de toutes les polices du Monde, tellement les activités virtuelles du Net restent anonymes et difficiles à cerner. Aussi bien l’identification que la localisation des hackers ainsi que des espions industriels, généralement ces derniers sont dits chinois, échappent aux enquêtes qui les visent.

Des articles similaires :
- Hackers et FBI : l’espion n’est pas celui qu’on croit.
- Aaron Swartz : suicide d’un hacker qui partage les libertés
- #CharlieHebdo : la guerre secrète des hackers

Plus connu sur Internet par « track2 », Seleznev est considéré très prolifique. On lui attribue plus d’une centaine de millions de dollars volés ces dernières années, par le piratage des données de cartes bancaires, notamment aux Etats-Unis. Parmi plus d’une trentaine de hackers du monde, dont nombreux sont russes, il est champion.

Il est le fils d’un député de la Douma russe (parlement), Valery Seleznev, ce qui rend son histoire controversée et l’introduit, tel un autre clivage, dans les rapports agités entre les deux pays, les Etats-Unis et la Russie. Son pays a officiellement dénoncé, dès qu’il a été appréhendé, puis emprisonné à Seattle, et a été qualifié de kidnapping.

Il attend d’être jugé en novembre, dans le même climat de confrontations entre les deux pays. Une colère a été aussi exprimée par les autorités des Maldives, où il a été pris puis rapatrié aux Etats-Unis sans qu’on se rende compte. Un commissaire de police des Maldives a aidé, sans convention de son pays avec les Etats-Unis, dans la réussite de cette opération. Il a participé à sa capture dans la précipitation afin que son pays n’ait pas le temps de réagir.

Caché pendant des années à Vladivostok, il a commis la faute de voyager sortant de Russie, pour séjourner dans un hôtel de luxe dans l’Océan Indien pour des vacances en famille. Il était perpétuellement scruté et ne pouvait donc pas échapper au guet-apens qui lui a été tendu par la police américaine.

Poursuivi pour trois actes d’accusation liés au piratage dans trois Etats américains fédéraux distincts. 3 agents ont été mobilisés pour le déplacer aux Etats-Unis en le faisant transiter, dans un premier temps, dans un pays de la région. Quand il a été appréhendé, devant les marches pour monter du bateau à l’hydravion. L’un des trois lui collait aux talents avant que n’arrivent deux autres en poste en Asie dans les îles paradisiaques de la région.

Screen Shot 07/07/2014 au 17/11/20 AM

Répondre à cet article