POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


175 terroristes tués lors d’une embuscade en Syrie.



Les islamistes étrangers dans une déconfiture mortelle.


vendredi 28 février 2014
par Azouz Benhocine


L’opposition syrienne engagée pour débarrasser le pays de la dictature dynastique des Assad, est maintenant obligée d’exterminer les islamo-terroristes. Mais le gros des bataillons d’islamistes présents en Syrie est abattu par l’armée de l’Etat qui défend un pouvoir ayant complètement perdu toute autorité et crédibilité !

Voir en ligne : Notre dossier : guerre civile en SYRIE

Faire une chose c’est possible et difficile à la fois, pour le plus faible de deux belligérants. Mais s’occuper de deux ennemis largement mieux dotés, voilà dans sa simplicité élémentaire la situation des insurgés syriens.

Mobilisés par les monarchies arabes et Al-Qaïda et sous le pilotage de «  l’Internationale Islamiste » que composent les Cheikhs prêcheurs et leurs auditoires islamistes éparpillés sur la surface de la Terre, les « djihadistes » qui ne cessent d’ailleurs, à ce jour, de déferler en Syrie, vivent leurs pires moments.

L’élimination des étrangers que sont principalement les islamistes armés venus par les réseaux d’Al-Qaïda et de l’islamisme, fait état d’un bilan avoisinant les 200 « djihadistes » abattus par l’armée syrienne. Ils sont déclarés appartenir à Djabhet En-Nusra.

Un bilan diffusé par l’OSDH (Office Syrienne des Droits de l’Homme) fait état de 3000 combattants islamistes tués en 2013 dans la crise syrienne. Puisqu’il ne se passe pas un jour sans que leur isolement ne s’agrandisse et les attaques ne les visent.

Mais quotidiennement de nouveaux arrivants continuent encore de renouveler les rangs. Dans les nouvelles conditions, nombreux combattants aussi préfèrent retourner d’où ils sont venus, et sans perdre la conviction de faire le « djihad » quelque part…

Il s’agit, selon plusieurs sources concordantes, d’une opération guet-apens menée par l’armée syrienne avec l’aide des combattants du Hizbollah libanais qui ont été, plusieurs fois, dits aux côtés du régime contesté en Syrie. Elle a été menée à Al Ghouta oriental, pendant la nuit et la journée du 21 au 22 février, la télévision syrienne a montré des images, à voir dans la séquences vidéo ci-après.

Le nombre exact de terroristes mis hors d’état de nuire reste à déterminer. Cependant une certitude est établie, parmi les corps des tués, il y a de nombreuses nationalités du Monde entier dont arabes, européens et asiatiques.

Ces terroristes se sont infiltrés en Syrie depuis la Jordanie voisine. Selon les observateurs, il s’agit d’une offensive décidée après l’échec des dernières discussions de Genève-2 où les stratèges liés au terrorisme international espéraient entretenir des zones sous leur contrôle.

Dans leurs agissements criminels, les islamo-terroristes présents en Syrie ont publié dernièrement une déclaration obligeant les chrétiens de payer, de partir ou bien de mourir… LIRE SUR Reuters. Elle a été diffusée par ISIS, une faction de djihadistes opérant en Irak et en Syrie.

Carte

Répondre à cet article