POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Insolite, informations atypiques, monde, étrange, inexplicable, réalité, (...) > La controverse des employés musulmans dans le commerce anglais (...)

La controverse des employés musulmans dans le commerce anglais !



Marks & Spencer autorise ses employés musulmans de ne pas toucher à l’alcool et au porc


dimanche 22 décembre 2013
par Hugo Mastréo


L’islam à l’épreuve du Monde, voire à la rencontre de l’occident, ne cesse de faire débat. La laïcité croise le voile d’une manière tellement controversée qu’elle est conflictuelle. Et les entreprises, en dehors des pays musulmans, découvrent les exigences de leurs employés qui refusent des missions qu’ils jugent contraires à leur confession.

L’emblématique chaîne de distribution du Royaume-Uni, Marks & Spencer « M&S », vient d’accepter que son personnel musulman ne doit pas manipuler du porc ou de l’alcool.

1er distributeur d’Angleterre dans le domaine d’habillement en termes de chiffre d’affaire, « M&S » est aussi un géant dans le commerce des produits alimentaires. Comme il est, avec moindre importance, vendeur des équipements d’intérieur.

Il vient d’autoriser ses travailleurs de refuser de servir les clients qui achètent de l’alcool ou des produits du porc, pour raison religieuse. La décision réanime de nouveau une discussion déjà lancée. Elle était considérée close, après que d’autres enseignes ont pris des décisions fermement contraires.

Publicité NON HALLAL Cette décision éminemment politique a mis en évidence un désaccord chez les grands détaillants en alimentation. Notamment en Angleterre où un débat est tenu depuis des années, de savoir si le personnel religieux devrait être excusé certains emplois et certaines tâches relevant de leur poste professionnel.

Par ailleurs Sainsbury, une chaîne de magasins anglais, dit qu’elle avait publié des lignes directrices officielles. Elle mentionne qu’il y avait aucune raison pour le personnel qui ne boit pas d’alcool ou ne mange pas du porc, en vertu de croyance religieuse, ne manipule pas ces marchandises.

Tesco, le groupe de distribution international basé principalement au Royaume-Uni, en Irlande, Europe de l’Est et en Asie, quant à lui a déclaré, qu’il traite chaque affaire sur le fond. ... Il n’y a pas de bon sens d’employer du personnel sur une caisse qui ne peut toucher certains éléments pour des raisons religieuses.

Répondre à cet article