POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Quand les milans s’abattent sur leurs proies !



Irréductibles tenants de l’islamisme..


dimanche 17 février 2013


Tant que les islamistes fanatiques sont là, les escouades de la mort et du chambardement sont dans tous les coins des rues… La mort guette toutes les têtes illustres des partis progressistes… La mort est aux aguets, prête à écrabouiller tous les potentats politiques.

Il y a plus de deux ans, j’ai été le seul à dénoncer hautement l’usage des mosquées à des fins politiques… J’ai été le seul à protester énergiquement et sans faille contre l’usage immodéré des haut-parleurs dans les mosquée…

j’ai été le seul à proclamer hautement le recours à la sagesse, au contrôle strict et à l’installation d’hommes intègres à la tête des mosquées. Or l’appel à l’assassinat des opposants politiques est sorti de ces mosquées. L’appel au meurtre, à l’élimination physique de tous ceux portaient dans leurs têtes le germe d’idées libertaires, des positions diamétralement opposées aux tenants du pouvoir islamiste - artistes, intellectuels ou politiciens - avait surgi du fond de ces mosquées que des hommes haineux, implacables, machiavéliques, détenaient avec ostentation sous leurs ailes.

Des escouades de la mort…

Ces mosquées se sont avérées des pépinières pour la préparation et la formation des spadassins "nahdaouis". Et les escouades de la mort sont déjà sorties de la matrice de ces mosquées. Ces escouades de la mort sont là, tuant, vandalisant et ravageant les biens publics. Toutes sont issues des mosquées qui sont les asiles privilégiés de tous les islamistes extrémistes, des terroristes, des fanatiques zélés de tous bords. Donc tout a évolué depuis l’effondrement du régime de BenAli au sein de ces mosquées, à partir desquelles l’on semait la pagaille, le chaos social et politique dans le pays…

Les intentions malveillantes des islamistes… !

De tout temps,les islamistes ont tendance à vouloir s’emparer du pouvoir coûte que coûte, quels qu’en soient les moyens, fussent-ils meurtriers, tel que le recours aux armes—Les islamistes ne transigent jamais-ils ne sont pas prêts à céder la place à d’autres dans le cadre de la transition démocratique— Ils ne reconnaissent même pas le principe de la démocratie… Comment peuvent-ils se résigner à accepter de bon cœur l’idée de la démocratie et sa concrétisation sur le terrain.. ?

Les grosses têtes des partis politiques…

Tant que les islamistes fanatiques sont là, les escouades de la mort et du chambardement sont dans tous les coins des rues… La mort guette toutes les têtes illustres des partis progressistes… La mort est aux aguets prête à écrabouiller tous les potentats politiques, surtout les pontes que l’on juge comme téméraires, courageux, sans peur et sans reproches, faisant face à l’arrogance de l’esprit nihiliste et agressions meurtrières du mouvement nahda.

Ce qui m’amène à déduire, dans le même ordre d’idées, que le meurtre lâche de leur opposant politique Belaid ne peut être que planifié, sereinement concocté et arrêté in extremis dans un des coins d’une des mosquées des environs de sa résidence.

Ne cherchez donc pas loin… Le complot avait probablement eu lieu dans un coin sombre de cette mosquée que les cerveaux du meurtre continuaient placidement et sans crainte aucune à fréquenter en toute impunité. Riant à cœur joie, à la barbe des enquêteurs, commentant avec exultation les potins qui circulaient dans la mosquée et se moquant malicieusement des conséquences néfastes de leur œuvre ignoble…

Dr Mohamed Sellam

msellam83@yahoo. com

Portfolio