POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


L’islamisme, une gangrène putride dans le corps de la société tunisienne.




lundi 11 février 2013


Bourguiba savait pertinemment que les islamistes constitueraient un vrai danger pour la Tunisie, un virus viscéral indéracinable… C’est pour cela qu’il les avait combattus inlassablement…Par la parole et par la persuasion !

Voir en ligne : Notre DOSSIER : Tunisie

Le Combattant Suprême, visionnaire éclairé et clairvoyant, avait déjà prédit que les islamistes fanatiques feraient le malheur du pays et en cela il ne s’est pas trompé, en aucune manière. Sa prophétie s’est concrétisée aujourd’hui sur le terrain.

Le peuple, en se révoltant lors de ce jour fatidique, ce n’est pas pour introniser les islamistes au pouvoir. C’est pour tenter de déboulonner un régime qui a trop duré et pour vivre dignement comme toutes les nations de la planète… Au sein de la démocratie, de la justice sociale et loin de toute démagogie.

Donc ces islamistes, d’où sont-ils venus ?

Des spectres sortis de terre pour nous investir de toutes parts… Ils sont apparus au beau milieu du branle-bas politique pour mettre main basse sur la révolution. Ils n’étaient jamais là, ils étaient engouffrés dans la fange à la merci de la peur, de la solitude et de la misère. Et tout d’un coup, sans crier gare, ils sont là pour tout dévorer en une seule lampée…

On disait toujours les islamistes en dépit de de leur inertie, de leur faiblesse manifeste à assumer le pouvoir dans le pays s’obstinaient mordicus à conquérir ce qu’ils avaient toujours espérer… à savoir être maître du pays et du peuple

Personne n’a pensé que ces islamistes parviendraient au pouvoir par voie de suffrage ou par d’autre voie, car pour assumer le pouvoir il faudrait être rompu dans la gestion des affaires, avoir une stratégie de gouvernance et du dynamisme à toute épreuve. Alors que ces islamistes incultes, bornés et aveugles, n’ont acquis aucune notion sur la manière de gérer ou de gouverner même une simple commune…

Monter au pinacle du pouvoir, s’y installer "commodémment" sans gêne ni souci… Et d’un geste, en un tour de main, s’emparer de tous les rouages de l’Etat. Et une fois le pays est entre vos mains, vous commencez à le pressurer, à grignoter ses richesses et à mordre à pleines dents dans sa chair déjà saignante… Voila le dessein que vous avez nourri et que vous ne cessez de nourrir tout au long de ces deux dernières années…

Le peuple déjà exsangue, chétif, meurtri et qui peine à se mouvoir pour continuer à vivre, vous regarde faire sans oser agir de façon déterminante parce que vous l’avez saisi à la gorge pour ne plus lui permettre de respirer. Et il étouffe sous l’emprise de votre étau… l’étau islamiste implacable et sanguinaire.

Mais dès qu’il se décide de jeter à bas ce funeste carcan, il marchera sur vous tous comme un rouleau compresseur pour vous abattre et vous aplatir à même le sol, sans commisération ni remords !

Dr Mohamed Sellam

msellam83@yahoo.com

Portfolio