POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Insolite, informations atypiques, monde, étrange, inexplicable, réalité, (...) > Le nom insolite de l’ambassadeur pakistanais offusque les monarchies (...)

Le nom insolite de l’ambassadeur pakistanais offusque les monarchies conservatrices du Golfe arabique.



L’indésirable nom du diplomate aux compétences établies.


mardi 22 novembre 2011
par Damien Djamel Bouch’Raf


Une crise diplomatique a éclaté entre plusieurs monarchies du Moyen-Orient et le Pakistan pour la raison du nom, saugrenu, que porte le nouvel ambassadeur devant arriver aussi en Arabie Saoudite...

... Après avoir essuyé le rejet de son accréditation auprès de Bahreïn et les Emirats Arabes Unis, il a été aussi rejeté par cette monarchie qui ouvre ses portes aux dictateurs arabes déchus.


Il devait aussi conduire la représentation pakistanaise auprès du conseil de coopération des pays du Golfe, ce qui lui a été également refusé. Son accréditation n’a pas été approuvée, dans cet ensemble géographique où le conservatisme islamiste préside le destin des populations. L’affaire a été découverte par la presse, après son arrivée en Arabie Saoudite.

Dans de tels climats et régimes délétères où passent avant toutes considérations, les excès islamo-réactionnaires ne sont guère à démontrer. Les préceptes appliqués sont tirés de la sacralisation absolue d’une morale passant même avant tous les autres intérêts, dont les bonnes relations avec autrui.

Miangul Akbar Zeb Miangul Akbar Zeb

Du fait du patronyme que porte le diplomate, et ce malgré la polémique qui s’en est suivie, le litige s’est rajouté à de bien autres discordes ayant trait aux traitements nombreux et déraisonnables des travailleurs pakistanais dans cette région, particulièrement au royaume des Ibn-Saoud. En effet les condamnations expéditives, préconçues à partir de ce qui est la Chariaâ islamique, dont sont victimes les accusés étrangers ressortissants des pays pauvres, contrairement à ceux des pays occidentaux, sont courantes.

Pendant les seuls deux mois de septembre et octobre 2011, pas moins de 12 pakistanais ont été amputés de leurs mains de voleurs en Arabie Saoudite. Laquelle des monarchies était attendue pour des question de l’affaire du refuge trouvé par le terroriste Ben Laden.

Le représentant pakistanais porte un patronyme quelque peu insolite. Il n’a pas séduit les autorités de ces royaumes fermés tant à l’humour qu’à toutes tolérances quand il s’agit de sexe ou de parties corporelles intimes des êtres. Répondant au nom de « Miangul Akbar Zeb » ayant littéralement comme signification en langue arabe « Plus Grand Zeb », qui est son nom de famille, et en francophonie aussi il garde le même sens singulier. Il n’est pas évident qu’il soit accepté.

L’affaire a créé des remous dans les relations entre le Pakistan et les pays devant accueillir le diplomate. Une vraie crise qui reste encore en négociations, les parties campent sur leurs positions. Les uns maintiennent la désignation de leur envoyé permanent et officiel et les autres ne l’admettent pas.

Miangul Akbar Zeb, s’est spécialisé dans le suivi des communautés pakistanaises vivant à l’étranger. Outre d’être un haut fonctionnaire à la compétence largement notoire dans son pays, où il est considéré comme l’un des architectes incontournables dans les relations internationales.

L’ambassadeur, est reconnu pour ses compétences en matière d’immigration. Il a exercé les mêmes fonctions auprès de grandes nations du monde. Il fut ambassadeur en Inde, aux USA, en Afrique-du-Sud et au Canada qui accueillent de fortes communautés pakistanaises. Auprès du Canada, il détient encore un poste de commissaire…