POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Insolite, informations atypiques, monde, étrange, inexplicable, réalité, (...) > 2012 la fin du monde, ferveur vivante pour un mythe populaire.

2012 la fin du monde, ferveur vivante pour un mythe populaire.



En France profonde, Bugarach le village qui pique la vedette à Noé...


dimanche 24 juillet 2011
par Rebel Kazimir


La recette marche bien et le délire, touchant nombreux terriens, ne cesse de s’amplifier en gagnant la popularité. Selon une source maya, la fin du monde adviendra en 2012. Un désastre quelconque viendrait à bout de la Terre, car un calendrier d’anciens peuples d’Amérique Latine ne comporte pas une suite au-delà du 21.12.2012, le solstice d’hiver.

La culture populaire moderne est friande de ce genre d’histoires d’horreur. Et la plus supputée de nos jours, dès lors qu’elle se prétend avoir des sources scientifiques et tenant son fantastique d’ouvrages de cosmologie, se lit et se dit ainsi : après moins de 2 ans notre planète voltigera écartelé par un rayon X du système solaire. La Terre éjectée de son orbite, entraînera une influence gravitationnelle. Notre globe sera alors secouée de terribles tremblements. Des mouvements sismiques, des éruptions volcaniques et des tsunamis seront le lot final...

Série de vidéo entretenant le RDV de 2012

Le cinéma en fait un film retentissant. Et sur Internet bien plus de 200 millions de pages en parlent. Certaines s’avancent à distiller que les gouvernements connaissent la vérité, mais la cachent pour éviter la panique. Tandis que la tradition prospective de la NASA, pour la circonstance, a été accélérée de plus belle. La traque de planète, ou autre morceau de roche intergalactique ou bien d’astéroïde dangereux, qui viendrait heurter la Terre, est devenue le 1er sport des guetteurs du ciel de la NASA. Vu que la navette américaine a été mise sur cales dans un musée, la catastrophe est dans les bouches et parmi les premiers sujets à sensation, prend la place d’un autre défit... Elle ne être anodine !

En cliquant l’image une vidéo extra

2012 - Prophétie d'une fin annoncée

De leurs côtés, et du coup, des scientifiques sont tentés, eux par curiosité et convictions, d’entrer dans la danse. Des chercheurs ont annoncé que la prochaine éruption solaire ou bien le soi-disant nuage d’Oort – vont être très massifs. La légende qui orchestre toute cette valse du mystérieux et succulent conte populaire, la fin du monde en 2012, animant ainsi en 1er lieu la science toujours motivée par ses rêves fous, l’histoire de la planète Nubiri est remise au goût du jour.

Ce mythe séculaire de la planète a déjà obligé les chercheurs pour affiner et perfectionner les outils de prospection : les télescopes, pour la trouver. Dont Wise de la Nasa qui a été lancé en décembre dernier. Un appareil d’une perfection jamais atteinte, et on ne s’imagine pas encore une autre technologie, que celle de l’infrarouge, pour contempler aussi loin que l’homme peut le faire, dans le passé de notre univers et dans les plus lointaines galaxies.

Une bourgade française est sous, les feux de la rampe des cieux. La pression d’un engouement provoqué par l’attente de l’année 2012, mobilise les autorités publiques. Bugarach, un village de 200 habitants situé dans l’Aude et qui voit exploser sa population, est atteint d’une euphorie. Et ce pour être un lieu où on peut échapper à l’apocalypse. La MIVILUDES, l’observatoire français des sectes, a réagi dénonçant les risques fanatiques des exaltés, qui associent ce patelin à la date du 21 décembre 2012.

Bugarach était déjà connu des amateurs d’ésotérisme, d’ovnis, de complots et de théories de fin du monde, mais le village a connu une notoriété nationale (en France) et même internationale… D’où la spéculation immobilière et le maire a lancé l’alerte… Tous les hôtels de la région affichent complet et les lieux d’hébergement se vendent à prix d’or !