POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


A Ghardaïa, la responsabilité de Bouteflika est démotivée.



L’effondrement des valeurs, conséquence de l’intégrisme et de la corruption politique.


mardi 7 juillet 2015
par Damien Djamel Bouch’Raf


Alors que Bouteflika jure de terminer son 4ème mandat et en dépit même de sa reconnaissance de ses difficultés physiques ou médicales, lors de son message du 5 juillet 2015, Ghardaïa renoue avec une violence qui depuis déjà quelques années fait d’ignobles malheurs. Les commissions que le régime algérien met en place et déclare vouloir faire face aux clivages ethniques naissants, semblent davantage aller vers l’inconnu. Alors que la maîtrise sécuritaire et la protection de l’administré, qui se demande "où sont ses élus et ses institutions ?", se détériorent...

Voir en ligne : Notre dossier : Algérie

Moins d’une semaine après l’installation de la commission interministérielle chargée de l’examen des voies et moyens de consolider la maîtrise de la situation dans cette wilaya aux portes du grand sud algérien, l’explosion de nouveaux affrontements... Voici l’article de l’APS (Algérie Presse Service) qui annonce, le 2 juillet, l’installation de la commission ICI

Voici une question pertinente posée par l’écrivain et journaliste algérien Amari Chawki, sur un de ses posts de Facebook :

Le Takfirisme d’imams appelant à purifier l’Algérie de ses khaouredj comme les Ibadites est-il en cause à Ghardaïa ?

Posted by Chawki Amari on mercredi 8 juillet 2015

Localement les habitants de la région que nous avons contacté disent : «  Les éléments des Unités républicaines de sécurité (URS) refusent d’intervenir dans les échauffourées, pour les éviter ou bien limiter les dégâts, qui ont repris entre les deux communautés mozabite et malékite.  » Propos qui peuvent être considérés insoutenables, mais les opinions répètent depuis toujours un certain laxisme...

Nos articles sur Ghardaïa (Algérie) :
- Le dernier de POPULI-SCOOP (dimanche 14 juin 2015) : Encore un mort & quatre blessés à Ghardaïa...

- Et depuis le premier fait (janvier 2014)...

Selon des sources d’ONG comme "LADDH", des convois de la gendarmerie ont été acheminés à Berriane, une bourgade située à une quarantaine de kilomètres au nord de Ghardaia, où se sont déroulés les derniers troubles inter-communautaires. Donc cette intervention pour restaurer le calme est arrivée en aval de crimes, déjà à inscrire dans les ratages de l’ordre républicain...

Auprès de cette localité, deux citoyens qualifiés étant être de la communauté arabe, répondant aux noms d’Akaka Belkhir (40 ans) et de Fmamnia Tahar (35 ans), ont été tués lors de cette matinée de mardi 7 juillet. Selon ces bilans hospitaliers, un policier, percuté par une voiture, a été grièvement blessé.

La veille, pendant la nuit de lundi à mardi, un jeune d’une vingtaine d’année a succombé à ses blessures dans la ville de Guerara, une autre ville située à 120 km au nord-est du chef lieu de Ghardaia, où aussi un octogénaire est mort suite à l’inhalation du gaz lacrymogène.

Quand on se fait à l’idée que la constitution algérienne est dans le tiroirs du raïs et son conseiller Ouyahia a mené en vain un marathon de discussions pour l’amender, de tels faits méritaient bien depuis des années déjà une réponse de haut lieu.

La dégradation de la cohésion sociale, notamment les persécutions ethniques en Algérie, sont, de triste mémoire pour les 125 jeunes berbères massacrés en 2001, traitées par les commissions que Bouteflika initie...

Chez les sociologues on est fixé, sur la nature du problème de Ghardaïa, au triptyque des antagonismes : sédentaires-nomades, berbères-arabes et ibadites-malékites. Et comme la frustration en Algérie a perdu l’idée de classes sociales, la terreur obscurantiste s’additionne et converge avec une motivation de détourner sur la légitimité des décideurs. Impressionnant comment ces derniers restent impuissants de ne pouvoir guère, sinon vouloir, imposer l’ordre républicain dans cette région.

Voici une chaîne-TV algérienne qui donne sa manipulation des faits de Ghardaïa, elle devait être fermée.

الله اكبر الله اكبر كشف حقيقة الخوارج الاباضية خونة الوطن

Posted by Ghardaia HD on mardi 7 juillet 2015

Participer à notre mini-sondage de moins d’une minute ICI - MERCI

Répondre à cet article