POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Bavures policières : la paix en Palestine dérange en France



Consternante élite, le RAID intervient sans discernement


mercredi 10 juin 2015
par jaco


Pourtant la France donne des leçons en matière de droits humains et de rigueur de ses institutions. Mais certains diront que pour l’appareil policier, on est de loin assez bas du niveau, de rigueur, du système républicain. S’en féliciter de la performance managérial de la police, alors que des ratages provoquent des troubles... Quand des jeunes des cités urbaines dites "sensibles" ne trouvent pas de barricades pour faire entendre leurs voix...

Voir en ligne : Notre dossier : ISRËL

Cette fois ce sont des personnalités qui en font les frais d’interventions policières qui dénotent la préjudiciable détérioration du système policier français. Deux interventions successives, chacune une nuit suivant l’autre, entre le 09 et 10 juin 2015, du RAID, aux domiciles de Pierre Stambul et de Jean-Claude Lefort, sont à l’image des bavures aveugles. Celles qui créent des mécontentements d’habitants de cantons défavorisés, mais plus gravement des personnes publiques traitées avec une telle désinvolture indécente mérite de le rapporter.

Nos articles sur le même sujet
- La secrétaire du PCF écrit au CRIF. Son courrier s’adresse aussi à tous les militants de la gauche française !
- Jcall livre une bataille de paix contre les guerres
- Le simulacre antisémite du libéralisme archaïque attaché au colonialisme.

L’unité d’élite de la Police nationale française dont l’acronyme est composé des initiales de : « Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion » intervenait habituellement, tel que le définit son statut, en matière de criminalité et de grand banditisme. Mais dans ces deux cas, une nouvelle situation se présume, la super-police se précise désormais politisée, notamment pour cette double macule institutionnelle.

Ces deux opérations ont été faites à des horaires matutinaux, 3h50 pour Pierre Stambul et à 2h30 pour Jean-Claude Lefort, avec le bis-répitita récidivant d’un dommage à une équipe qui voit ses hommes obéir à des ordres obscurs et inexplicables ? Pour l’incompétence des flics français, qui ne se compare en rien à la démence raciale des Etats-Unis, il convient de citer le cas du jeune autiste tabassé parce que c’est un « beur » (arabe), que les agents, qui intervenaient pour un contrôle, ont considéré son comportement de malade en insoumission.

Selon des indications présumées par la presse et des analystes des démarches policières, il s’agit d’une manipulation du hacker connu sous le pseudo d’Ulcan, le franco-israélien de l’extrême droite sioniste et de la LDJ. Ce dernier groupuscule interdit en Israël, malgré la violence qui lui est attribuée a toujours activé en France. En dépit même de l’annonce officielle de sa dissolution par Bernard Cazeneuve, l’été dernier, il sévit encore  ! Et au sein des élites, ce n’est guère une première...

Au point de réussir ces deux dernières manipulations, de l’unité d’élite de la police, ces interventions sont aussi l’expression de l’orientation officielle, face au boycott de l’Etat hébreu. Et dont l’entreprise française « Orange » a dernièrement osé se conformer à la légalité, en sortant des sentiers battus de la diplomatie hexagonale...

Ce ne sont pas les seules controverses policières. Puisque d’autres nombreux cas, de militants pour la paix et d’élus français, sont aussi enregistrés qui n’ont été rendus publics, dont celui du coprésident de l’UJPF (Union juif pour la Paix), Jean-Guy Greilsamer... Malgré la légalité et la paix...

Intervention policière au domicile d’un ex-député pro-palestinienSelon l’ancien député du Val-de-Marne, il était 2 h 30...

Posted by Populi-Scoop : L’info citoyenne et l’actu critique. on mercredi 10 juin 2015

Pierre Stambul, coprésident de l’Union Juive française pour la paix, a été violemment arrêté par le raid, tel un...

Posted by Populi-Scoop : L’info citoyenne et l’actu critique. on mercredi 10 juin 2015

Répondre à cet article