POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Lettre ouverte au garde des sceaux




jeudi 12 avril 2012
par ms13


Comment détourner une plainte pour violences conjugales et obtenir tous les droits ?

Pour répondre à cet article merci d’adresser un mail à : novalism@yahoo.fr

Il ne reste plus qu’à faire passer le secret de la disculpation auprès de tous les maris et compagnons violents : faites vous quelques blessures et accusez votre épouse de violences et vous ne serez jamais inquiété !


Voir en ligne : Les lettres -et sujets de LETTRES DIVERSES- sur POPULI-SCOOP

Monsieur le Garde des Sceaux, Michel Mercier

13, place Vendôme

75042 Paris cedex 01

Lettre ouverte à monsieur le Garde des Sceaux, ministre de la justice

Monsieur le ministre,

La lutte contre les violences faites aux femmes a été une priorité de votre gouvernement, et je vous en remercie au nom de toutes celles qui comme moi en sont victimes.

Cependant, croire en la justice et en l’efficacité de nos institutions judiciaires ne suffit pas pour que l’on rende « justice » à ces victimes de l’ombre, cachées, tapies dans le huis clos familial, avec pour seuls témoins les enfants que les autorités refusent d’interroger sous prétexte qu’étant des membres de la famille, leur témoignage serait entâché de partialité. En revanche, un faux témoignage de la maîtresse de l’agresseur est considéré comme « vérité d’évangile » même lorsque ce « faux témoin » n’a pas assisté du fait de son absence aux violences.

C’est malheureusement le triste sort que je subis actuellement malgré mes multiples démarches auprès de toute la chaîne judiciaire. Car, quand un mari auteur de violences verbales, psychologiques et physiques sur son épouse souhaite justifier ses actes et enlever les enfants à leur mère pour fuir l’arrivée des forces de l’ordre, il lui suffit de prétendre avoir été lui-même victime des coups de son épouse, s’infliger quelques menues égratignures avec la participation active de sa maîtresse chez qui il est allé se cacher et la faire témoigner de son arrivée « terrorisé, et blessé ».

Les forces de l’ordre, les juges aux affaires familiales et autre enquêtrice sociale n’iront pas chercher plus loin : il y a un témoignage ! Entendre les témoins mineurs malgré la demande de la vraie victime ne sera jamais envisagé ! Et voilà la pauvre femme, battue, insultée, bafouée qui se retrouve sans pouvoir récupérer ses enfants en dehors d’un droit de visite magnanimement élargi aux mercredis et petites vacances scolaires, car monsieur travaille ces jours là et qu’il lui faut une nounou.

Il ne reste plus qu’à faire passer le secret de la disculpation auprès de tous les maris et compagnons violents : faites vous quelques blessures et accusez votre épouse de violences et vous ne serez jamais inquiété ! Mieux, vous aurez gain de cause dans votre procédure de divorce et vous pourrez ainsi montrer à vos enfants que la loi française est celle du pus fort, celui qui tape a et aura toujours raison.

Car voilà, Monsieur le Garde des Sceaux, le message que la justice française a passé à mes enfants mineurs de 7 et 9 ans qui ont vu leur père tenter de me glisser un couteau dans les mains pour se disculper de ses violences alors que l’hématome sur mon œil commençait à apparaître, alors que leur demi sœur utérine de 16 ans venait d’appeler les gendarmes pour protéger leur mère.

Je vous renvoie au dossier de plainte instruit sans audition de témoins par les gendarmes de la ville de Beausset dans le Var qui, pour clotûrer l’affaire au plus vite et passer à des problèmes certainement plus urgents et plus importants ont demandé au procureur de distribuer un rappel à la loi aux deux protagonistes, qui m’ont conduit à devoir consigner 800 euros (soit un mois de loyer) pour rouvrir le dossier auprès d’un juge d’instruction, qui débordé par une affaire de pédophilie en cours a expédié l’audition de victime sous prétexte que je n’étais pas accompagnée d’un avocat. Au vu des honoraires qui m’auraient été demandés pour cette audition, et au vu de ceux que je paie déjà pour les procédures de divorce et d’appel, je n’avais pas les moyens de me faire assister auprès du juge d’instruction.

Voilà la triste réalité et les dérives de votre action en matière de droit des femmes. Aussi, je vous demande de bien vouloir vous pencher sur mon affaire afin que justice soit faite et que la victime que je suis retrouve enfin ses enfants.

Les références du dossier vous seront données en pièce jointe afin de préserver mon anonymat et le secret de l’instruction dans cette affaire, car copie de ce courrier est publié sur internet afin que d’autres victimes de manipulateurs pervers narcissiques puissent se joindre à moi dans leur lutte pour le rétablissement de la justice, de la vérité et de leur honneur.

Je vous remercie par avance, monsieur le ministre de la justice, d’avoir pris connaissance de la présente.

Pour répondre à cet article merci d’adresser un mail à : novalism@yahoo.fr

Nous avons publiées ces lettres :

LETTRE OUVERTE D’UN TEMOIN DE JEHOVAH A MR JEAN MICHEL ROULET , PRESIDENT DE LA MIVILUDES.

Lettre ouverte de Ralph Nader* à Barack Obama *Ralph Nader 5 fois candidat aux présidentielles américaines, 3ème après Mac-Caïn en 2008.

Lettre ouverte aux candidats à l’élection présidentielle !

Lettre ouverte d’un faucheur volontaire à Michel Barnier, Ministre de l’Agriculture.

Lettre à Léon Ouaknine...

Lettre ouverte à Monsieur le Ministre des Moudjahidine par Boudiaf Nacer (Fils d’ancien président de la République algériennes)

Lettre ouverte à Mr. Alain Juppé, Ministre d’Etat Ministre des Affaires étrangères

La secrétaire du PCF écrit au CRIF. Son courrier s’adresse aussi à tous les militants de la gauche française !

Ma faute ? Avoir heurté de plein fouet la doxa occidentale.

LETTRE OUVERTE D UN TEMOIN DE JEHOVAH A MR David PUJADAS.