POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poster un message

En réponse à :

  • "La haine de soi" que les censeurs ressentent, en Algérie, pour la critique sociale

    5 février 2019, par N.E. Tatem
    Ils appellent "la haine de soi" quand on en veut à la pure bêtise. L’insanité nourrie de son affichage arrogant, est une adversité alliée à la calamité. Laquelle gagne la priorité, dès lors que l’on désigne, sans détours, le portrait de la gaucherie collective. C’est comme un irrespect du peuple, de la nation et de la culture quand une expression ravage l’état d’ébriété dans lequel les marcheurs d’une parade funéraire se dirigent nus à la mosquée. Et pour la mort, le devoir de silence et de tous les (...)