POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.

Accueil > Editoriaux / Opinion > Editorial, opinion, point de vue, déclaration, paix, pertinente, monde, (...) > La Chine dans la pandémie liée à la mondialisation.

La Chine dans la pandémie liée à la mondialisation.

Une reprise économique promise de l’évacuation du COVID-19.

samedi 28 mars 2020, par N.E. Tatem

Ecouter l’article.

Née en Chine, la crise sanitaire du COVID-19 a poussé le Monde à lutter contre un spectre invisible. Mais néanmoins cette épreuve mondiale est symptomatique, à plus d’un titre, de la vulnérabilité globale. Des fléaux, des politiques et des actions de science se dressent, lancés dans le chaos que les médias couvrent sans relâche, avec des narrations alarmistes. L’humanité scrute maintenant si la riposte est suffisante. Tant que cela risque de se répéter, que faut-il réparer ?

D’emblée j’assume de relayer qu’il y a, pour une population mondiale de plus 7,5 milliards d’âmes, il y a un peu plus de 56 millions de décès par an, avec une espérance de vivre 72,04 ans ?(2016). Pour diverses raisons, dont la fin naturelle de vie, les plus vieilles personnes partent. Ce processus de renouvellement de l’espèce s’approprie ainsi des propriétés sélectives des spécimens résistants, notamment celles qui se soignent efficacement survivent.

- COVID-19, les stratégies des datas s’affinent pour freiner la pandémie...
23 mars 2020

Made with Flourish

- Plus difficile d’entrer en Chine après la crise du COVID-19.
16 mars 2020

Ceux qui n’admettent pas que la Chine soit une nation qui démontre chaque jour sa grandeur et ait été en mesure de mater le COVID-19, ont pour leur compte. Heureusement que la science, grâce à la numérisation des acquis ou bien le recueil et le traitement des datas, est là pour diligenter ses thèses. Elle est même précise sur l’agent pathogène de la maladie qui a été rapidement identifié et dès le 9 janvier.

Généralement ce sont les mêmes, des tenants de lobbies et des détenteurs des capitaux parasitaires, qui n’admettent pas que Cuba fasse son pamphlet diplomatique, avec la présence de ses médecins, comme réussissent ces petits pays à être présents dans les sphères impénétrables des grands. Mais l’Histoire est réservée à d’autres prophètes bien récalcitrants, tel qu’un certain Didier Raoult.

Le Monde pris dans la panique de la pandémie ne manque toujours de ses affabulations dont les agents attitrés diffusent, sans apporter le raisonnable et sans sortir des ténèbres de la haine. Quand on considère le discours donné aux crédules, que la Chine a généré la maladie puis ne donne pas les vrais chiffres, on se rend compte que l’ancienne angoisse ne manque pas de malveillance mensongère.

Que l’on veuille ou pas, la médication choisie par la Chine pour une pathologie virale relevant d’une famille déjà confirmée d’origine animalière. En effet cette distinction d’une épidémie localisée, à l’origine dans un marché de poissons, témoigne que la prévention a répondu à l’alerte du médecin qui lui-même succombé. Et puis reconnu pour son acte de détection et d’appel qui a percé le silence.

- En Iran, les pauvres subissent plus le blocus et COVID-19.
21 mars 2020,

La transformation des humains est évoquée et du point de vue de la surveillance des citoyens. Or nous sommes de plus en plus sûrs que les nouveaux outils de diverses technologies peuvent être utilisés pour remédier à l’épidémie de COVID-19. La G5 basée sur la connexion des objets, ce qui transforme les manipulations quotidiennes de l’humanité, ce qui nait chaque jour dans les pays avancés.

Mais les maladies stressantes de la théorie du complot restent, heureusement lors de cette décennie encore, simplement des tentatives pour suspecter des sciences véridiques. Cependant le banditisme a une opportunité pour soustraire de l’argent aux citoyens qui se trouvent proies des escrocs qui faisaient, surtout des trafics de médicaments, des ravages.

Cette expérience quasi universelle nous apprend qu’il sera médicalement vital à tous, de cerner les cas atteins du COVID-19 et de les isoler du reste de la population. Sachant que le virus s’estompe détruit par les anticorps produits naturellement par l’immunité naturelle de l’humain. Mais il se propage plus amplement par la contagion, alors il faut le contenir sans retard.

L’âge médian divise la population en deux parties de taille égale : c’est-à-dire qu’il y a autant de personnes d’âge supérieur à l’âge médian qu’il y a d’âges inférieurs à l’âge médian.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don